Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

Calcul EBE : comment ça marche ?

Publié le mardi 5 janvier 2016, mis à jour le mardi 5 janvier 2016
Indicateur clé de la performance d’une entreprise, l’excédent brut d’exploitation (ou EBE) est souvent rapproché d’un autre indicateur anglo-saxon, l’EBITDA. Fondé sur le résultat d’exploitation, sans tenir compte du mode de financement, de sa politique d’amortissement ou d’évènements exceptionnels, l’EBE est le seul indicateur qui permet de rendre compte de la manière la plus juste possible de la capacité d’une entreprise à générer du bénéfice. Intérêt, méthodes de calcul : faisons le point sur l’excédent brut d’exploitation.

EBE : qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

On l’a évoqué en introduction, l’excédent brut d’exploitation est une image du résultat de l’entreprise, le tout issu de l’exploitation. Il témoigne donc de la rentabilité du système de production, indépendamment des modes de financement, des placements de trésorerie, de l’amortissement. Autant de points qui modifient le résultat comptable sans pour autant découler de l’exploitation proprement dite.

Voilà pourquoi l’EBE est important : il est l’indicateur le plus objectif de la rentabilité d’une entreprise. Et voilà pourquoi son calcul est primordial à différents stades de la vie d’une entreprise :

  • À la création : le banquier et les investisseurs s’appuient sur l’EBE pour déterminer la capacité estimée de la future entreprise à rembourser ses dettes et/ou à générer des dividendes, donc un retour sur investissement.
  • Lors de la cession : l’excédent brut d’exploitation permet d’une part de valoriser l’entreprise, de déterminer son prix de vente, et d’autre part permet au potentiel acheteur d’évaluer le retour sur investissement, c’est-à-dire le moment à partir duquel son investissement générera des bénéfices.
  • À l’issue du bilan, pour connaître la rentabilité de son entreprise et déterminer ses points forts et points faibles (grâce à la méthode de calcul, il sera facile d’identifier les points qui pénalisent l’EBE pour les corriger, le cas échéant).
  • Lors d’une demande de prêt ou d’une levée de fonds pour permettre au banquier ou aux investisseurs de connaître la rentabilité de l’entreprise, et donc, sa capacité à générer des dividendes ou à rembourser ses dettes.

Calcul de l’EBE : 2 méthodes

Il existe 2 méthodes différentes pour calculer l’excédent brut d’exploitation.

Calcul de l’EBE à partir du chiffre d’affaires

Pour calculer l’EBE à partir du chiffre d’affaires, on procède de la manière suivante :

CA – Achats consommés – consommation en provenance de tiers + subventions d’exploitation – charges de personnel – impôts et taxes

Si l’on réfléchit en termes de comptes du bilan, on obtient alors :

Compte 70 – compte 60 – comptes 61 et 62 + compte 74 – compte 64 – compte 63

Calcul de l’EBE à partir de la valeur ajoutée

Pour calculer l’EBE à partir de la valeur ajoutée, on procède de la manière suivante :

Valeur ajoutée + subventions d’exploitation – impôts, taxes et versements assimilés – charges de personnel

Vous le voyez, il s’agit ni plus ni moins que du même calcul que le précédent, mais simplifié. On part sur cette méthode de calcul quand on dispose par exemple déjà d’un tableau de bord de gestion qui intègre le calcul de la valeur ajoutée.

Pour vous aider dans votre calcul de l’excédent brut d’exploitation, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert-comptable.

Publicité