Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

Consultant : 6 arguments qui font mouche auprès des chefs d'entreprises

Publié le lundi 23 novembre 2015, mis à jour le lundi 23 novembre 2015
Le plus gros travail du consultant, c’est la séduction des dirigeants. Après la prospection, c’est évidemment l’argumentation commerciale qui est la partie la plus délicate du travail de captation de nouveaux clients. Si c’est aussi l’étape qui effraie le plus les consultants, c’est pourtant celle qui est la plus facile à aborder, quand on utilise les bons leviers. Voici 6 conseils pour convaincre les chefs d’entreprise.

La reformulation du contexte du client

Un chef d’entreprise qui fait appel à un consultant a besoin de savoir qu’il a été compris. Il est donc primordial, avant de vous concentrer sur vous et ce que vous pouvez lui apporter, de reformuler ce qu’il vous a dit de sa situation : quelles actions il a déjà mises en place, quels effets ont eu ces actions, quels sont ses objectifs, quels sont les problèmes rencontrés, etc. Ce bilan doit préparer et guider votre réponse.

L’évaluation des résultats attendus

Sur la base de ce résumé, donc, vous allez construire votre proposition. Point par point, présentez ce que vous proposez et, surtout, les effets que vos propositions auront sur l’entreprise de votre prospect. Réduction de X% des coûts, augmentation de Y% du taux de transformation, etc. Bien sûr, donnez des fourchettes et précisez que ces données sont indicatives et dépendent du contexte économique. Mais si vous êtes capable de chiffrer approximativement les effets de votre prestation, vous augmentez vos chances de conclure !

La méthode de travail ou la procédure envisagée

Évitez les grands concepts et les grandes phrases creuses, soyez concret et expliquez dans les grandes lignes comment vous comptez procéder et quelles sont les relations que vous allez entretenir avec les différents acteurs de l’entreprise (dirigeant, managers, etc.). Si vous êtes clair et précis, le dirigeant saura que vous savez ce que vous faites.

Les exemples de prestations déjà réalisées

Les études de cas placent immédiatement vos prestations dans le concret : « je vous propose cela et je sais que cela va marcher parce que j’ai déjà réalisé des prestations similaires ». Mais attention à ne pas tomber dans le copier-coller : le dirigeant doit comprendre que ce que vous lui proposez est adapté à son entreprise et n’est pas seulement une méthode que vous appliquez à la chaîne !

Les facilités de paiement

Les modalités de paiement sont évidemment capitales pour votre prospect. Proposez donc différentes solutions ou, au moins, une solution adaptée au contexte économique de votre prospect. Vous connaissez, grâce à l’entretien préalable, son modèle économique et l’état de santé de son entreprise, adaptez-vous ! Paiement mensuel, au résultat, en 3 fois, en 5 fois : à vous de trouver la modalité de paiement qui correspond le mieux et qui déclenchera la signature.

L’empathie

Vous devez faire comprendre à votre prospect que vous êtes vous-même chef d’entreprise et que vous comprenez ce qu’il vit, car vous êtes vous-même confronté aux mêmes problématiques. Un dirigeant fait confiance à un autre dirigeant, pas à un cadre déconnecté qui ne rencontre jamais aucun problème et qui a réponse à tout. Cela éveille les soupçons. Sachez donc vous rendre accessible et vous mettre au niveau de votre interlocuteur pour créer une relation d’empathie.

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article