Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

Financer son entreprise : pourquoi avoir une 2ème banque ?

Publié le vendredi 11 décembre 2015, mis à jour le vendredi 11 décembre 2015
Classiquement, les dirigeants de TPE n’ont qu’une seule banque. Et pourtant, même quand on est une petite entreprise, on a tout à gagner à avoir plusieurs partenaires bancaires. Limiter les risques de dépendance, mettre en place une stratégie financière astucieuse, disposer d’un levier de négociation : voici un ensemble d’explications et conseils sur les raisons d’avoir au moins une deuxième banque pour financer son entreprise.

Limiter les risques de dépendances à une banque

La relation que vous entretenez avec le directeur d’agence bancaire, en tant que chef d’entreprise, est primordiale. C’est sur la base de cette relation, que le directeur d’agence, parce qu’il vous connaît et a confiance, vous accorde des lignes de crédit (découvert, Dailly, escompte, etc.). Dès lors, en n’ayant qu’une seule banque pour votre entreprise, vous vous exposez au risque de perdre tous ces avantages en cas de changement dans la chaîne de direction ! La nouvelle direction n’aura qu’à vous faire parvenir un courrier avec un préavis de 60 jours, ce qui peut être très court pour vous retourner et trouver des solutions alternatives !

Deuxième banque : stratégie financière

Vous avez besoin de 200 000 euros de découvert et de 500 000 euros de prêt à moyen terme ? Allez faire accepter cela à une seule banque. Inversement, si vous avez deux banques, vous pourrez plus facilement faire accepter à chacune de vous octroyer 100 à 150 000 euros de découvert et un prêt de 300 000 euros. Avoir deux banques, c’est donc mettre en place une stratégie gagnante pour faire baisser la prise de risque de chaque établissement, et donc augmenter vos chances d’obtenir ce que vous souhaitez.

Levier de négociation

Enfin, et c’est évident, avoir deux banques permet, exactement comme pour un particulier cherchant un prêt immobilier, de faire jouer la concurrence : sur les taux, les éventuelles garanties, etc. Allez en voir plusieurs et faites jouer la concurrence pour tourner le jeu à votre avantage.

1, 2, 3, 4 banques :en fonction du CA

Il est à noter que les consultants en stratégie financière conseillent tout simplement d’avoir :

  • 2 banques, quelle que soit la taille de votre entreprise, même une TPE, pour bénéficier des avantages évoqués ci-dessus ;
  • 3 banques si votre CA est compris entre 1,5 et 5 millions d’euros ;
  • 4 banques au moins  (et jusqu’à 6) au-delà de 5 millions d’euros de CA.

Vous verrez qu’au-delà d’un certain CA, les banques se battront pour vous satisfaire et être choisie, pour toutes vos opérations.
Également, il convient, pour bénéficier des avantages évoqués, que les banques n’appartiennent pas au même groupe. Il est donc quasiment inutile d’aller voir la Caisse d’Épargne si vous êtes à la Banque Populaire ! En revanche, la stratégie gagnante peut être d’avoir une banque coopérative/mutualiste régionale et une banque privée nationale.

Enfin, n’oubliez pas que la négociation ne se joue jamais que sur les taux de crédits. Lignes de découverts, frais bancaires, assurances sont autant de points sur lesquels vous pouvez jouer dans vos négociations avec les banques.

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article