Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

Transformation digitale : où en sont les PME et TPE ?

Publié le jeudi 24 décembre 2015
En septembre 2015, la CCI de Lyon publiait une étude sur l'usage des outils numériques par les TPE et PME du Rhône.  Nous avons repris l'infographie publiée par chefdentreprise.com qui présente l'étude de manière synthétique et efficace. Dans la suite de l'article, vous trouverez des axes de travail pour réussir la transformation digitale de votre entreprise.

Passage au digital : inégalités entre TPE et PME

Le taux d'utilisation est variable selon les entreprises ainsi que le type d'outil utilisé. Certains petits patrons préfèrent reporter la digitalisation de leur activité, par manque de temps ou d'argent. Dans les TPE, c'est le dirigeant qui a la main sur les outils dans 71,9 % des cas alors que dans les PME de 10 à 49 salariés, on préfère recourir à un prestataire externe. Les entreprises d'une taille plus conséquente disposent souvent de leur propre service informatique. La grande majorité des entreprises utilisent des logiciels de bureautique et de gestion. Cependant on trouve un chiffre étonnant : 22,7 % des TPE se passent d'un outil de gestion et se contentent seulement d'outils de bureautique simples. On comprend mieux pourquoi de nombreuses TPE déposent le bilan chaque année pour défaut de gestion.


Concernant l'utilisation d'internet, on constate que la majorité des entreprises assure une présence sur ce réseau incontournable aujourd'hui ; 89,4 % d'entre elles possèdent un site web et 63,4 % une ou plusieurs pages sur les réseaux sociaux.

Le budget alloué à la transformation digitale dépend souvent de la taille de l'entreprise. Les dirigeants de TPE mettent moins de 2000 euros dans leurs outils numériques tandis que chez les entreprises de 10 à 49 salariés, elle sont 28,3 % à investir entre 2 000 et 5 000 € et 21,7 %  allouent entre 10 000 et 20 000 euros. Elles sont 18,3% à consacrer plus de 20 000 € aux outils numériques. La majorité des PME de 50 employés et plus, qui disposent souvent d'un service informatique en interne, investissent quant à elles plus de 20 000 euros.

Pour résumer, les TPE et PME ont bien entamé leur transition numérique mais de manière inégale. Dans presque 73 % des cas, les dirigeants manquent de temps pour conduire ces projets. Pour 60,2 %, ils dénoncent un manque de budget et 45,8 % un déficit de compétences dans l'entreprise. Pourtant, vous devez comprendre que la transformation digitale représente un investissement stratégique, il est même vital pour la compétitivité et donc la survie de votre structure. C'est pourquoi vous devez y consacrer le temps et l'argent nécessaires. 

Base de données client et parcours d'achat multi-canal

Vous devez connaître vos clients et faire preuve d'une écoute attentive pour répondre de manière efficace à leurs attentes. Pour cela, un outil CRM où stocker l'ensemble des données clients est aujourd'hui indispensable pour bon nombre de PME. Grâce à lui, vous pouvez par exemple personnaliser vos campagnes d'emailing. Non seulement vos clients liront vos mails si vous les personnalisez mais ils se sentiront aussi mieux écoutés et compris.

Avec l'apparition des smartphones, vos prospects consomment différemment. Vous pensez que les clients viennent en magasin, regardent le produit, l'essayent, puis vont sur leur téléphone pour l'acheter en ligne ? C'est vrai dans certains cas. Pas pour les Galeries Lafayette qui ont multiplié les canaux de vente. Leur constat ? Les clients historiques des magasins en dur sont toujours présents mais ils achètent en plus sur le site web quand ils en ont la possibilité. Dans le même temps, les clients du site e-commerce achètent eux davantage en boutique. Les deux réseaux de distribution (boutiques en ligne et en dur) sont complémentaires, il n'y a donc pas de cannibalisation !

Rentabilisez vos actions sur Internet

Depuis l'apparition du net et la digitalisation croissante, l'environnement économique évolue vite. Votre entreprise, pour survivre et prospérer, se doit d'être réactive et en phase avec les outils et technologies qui arrivent sur le marché. Vous avez un site internet ? Vous avez une page Facebook ? C'est bien. Vous contentez vous d'une présence passive sur la Toile ou cherchez vous réellement à exploiter ce levier pour créer de la valeur ajoutée ?

Trop nombreuses sont les entreprises – et la vôtre en fait peut être partie – à avoir une pratique des médias sociaux limitée, sans s'intéresser aux influenceurs, sans susciter l'interaction avec la communauté dès la création des produits ou d'une offre de services. Cette interaction permet aussi de connaître l'avis des clients. En impliquant vos clients dans le processus dès le départ, vous augmentez considérablement vos chances de viser juste.

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article