Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

Les dirigeants de TPE/PME stressés à cause du manque de temps

Publié le vendredi 26 février 2016, mis à jour le vendredi 26 février 2016

Les patrons sont-ils à plaindre ? On pourrait être tenté de le croire quand on voit les résultats d'une étude réalisée en 2014 par l'institut IPSOS pour American Express. On apprend dans ce sondage que le quotidien des patrons est marqué par le stress et le manque de temps. On peut les comprendre, car certains chiffres sont vertigineux. Avec environ 60 000 défaillances tous les 12 mois et le poids des formalités administratives (60 milliards chaque année pour les entreprises françaises), les dirigeants de petites entreprises ont beaucoup de pression sur leurs épaules.

Des dirigeants sous pression

Beaucoup de stress et de nombreuses contraintes. Voilà ce qui semble être le quotidien des patrons de petites entreprises selon l'enquête. Les dirigeants de TPE sont 39% et 28% à placer respectivement le stress et les contraintes en tête des sentiments qui décrivent le mieux l'état d'esprit quotidien des dirigeants. Du côté des PME, les patrons semblent légèrement plus positifs puisque 36% d'entre eux placent l'enthousiasme en tête, contraintes et stress arrivent après avec tout de même 33% et 28%. Aussi, 41% des responsables d'entreprise avaient anticipé un quotidien différent quand ils décidaient de développer leur propre activité.

Malgré ces émotions négatives qui jonchent la journée type du chef d'entreprise, ils sont 73% à considérer que si c'était à refaire, ils choisiraient à nouveau la création d'entreprise.

Être patron, c'est de nombreuses responsabilités, un emploi du temps chargé etc., mais d'où provient ce stress ? D'après l'enquête, c'est le manque de temps qui génère cette pression. La journée du patron s'apparente donc à une véritable course contre la montre pour réaliser toutes les tâches prévues dans son agenda. A cela s'ajoutent les problèmes du quotidien. Par conséquent, le chef d'entreprise est souvent obligé de limiter le temps passé sur des fonctions stratégiques et capitales pour le bon fonctionnement de l'entreprise. On comprend mieux pourquoi tant de TPE/PME déposent le bilan chaque année pour défaut de gestion.

Parmi les aspects fondamentaux délaissés par les patrons, 60% déclarent être à la peine pour rechercher des financements, 56% pour rechercher des collaborateurs et 55% pour prospecter de nouveaux clients. En résumé, il faudrait ajouter 3H18 en moyenne à chaque journée pour qu'un patron puisse accomplir l'ensemble de ses missions !

Quels besoins en matière d'accompagnement ?

Parmi les missions du chef d'entreprise qui n'ont pas de rapport avec son cœur de métier et qui sont pour lui chronophages, on retrouve largement en tête, dans les TPE comme les PME, la gestion des formalités administratives. La prospection de nouveaux clients vient en seconde position à 24% dans les TPE et 31% dans les PME. Les chefs d'entreprise attendent donc d'être accompagnés sur ces points là pour gagner en efficacité.

L'aspect juridique est aussi très complexe en France avec le Code du Travail, le droit des affaires ou encore le droit des marques. Il est très difficile voire impossible pour un patron de suivre les évolutions de la loi qui sont régulières et parfois incohérentes, notamment pour le Code du Travail. D'où la nécessité de bien s'entourer, surtout si vous évoluez sur un marché où l'environnement juridique peut fortement impacter votre business. Il y a tout de même une lueur d'espoir avec le fameux « Choc de Simplification » annoncé par le gouvernement, reste à savoir si les mesures mises en place seront suffisamment ambitieuses pour avoir un réel impact sur la vie des chefs d'entreprise.


 

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article