Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

Baromètre Petite-Entreprise.net - Mars 2016

Publié le mercredi 2 mars 2016

Entreprendre est un choix de vie prisé par beaucoup de femmes chaque année. Plus diplômées, préférant les services et le commerce, elles gèrent plutôt bien l'équilibre personnel/professionnel mais connaissent des difficultés différentes de celles des hommes à entreprendre. Décryptage.

Vous pouvez également consulter le baromètre de mars 2016 en PDF en cliquant ici.

Les femmes apportent un nouveau souffle à l'entrepreneuriat

À quelques jours de la "journée de la femme" (le 8 mars 2016), Petite-Entreprise.net s'intéresse à l'entrepreneuriat au féminin. Plus jeunes (40 ans en moyenne contre 44 ans pour les hommes), davantage en phase de création (pour 60% des interrogées, leur entreprise a moins d'un an), les femmes dirigeantes sont aussi plus diplômées : 48% d'entre elles ont décroché une licence ou plus, contre 34% des hommes. Côté secteur, elles s'intéressent avant tout au commerce et aux services aux entreprises (38%) comme aux particuliers (18%). Seuls l'artisanat (3% des femmes), l'industrie (1%) et les finances (0%) restent le pré carré des hommes.

Deux sexes, deux visions de l'entrepreneuriat

"C'est difficile pour une femme d'entreprendre", en tout cas c'est ce que disent 36% des femmes, contre seulement 16% des hommes entrepreneurs. Les principales difficultés rencontrées ? "L'accès au financement" serait un mal plutôt masculin (66% des hommes déclarent qu'il s'agit d'une difficulté, contre 55% des femmes) tandis que le "développement de la clientèle" serait davantage un mal féminin (54% des femmes jugent qu'elles rencontrent des difficultés à développer leur clientèle, contre 45% des hommes). Enfin, l'équilibre vie professionnelle/vie personnelle ne semble pas représenter une difficulté insurmontable lorsqu'on est entrepreneur(e) : seulement 19% des hommes et 15% des femmes considèrent cet aspect comme difficile dans leur activité.


Source : Baromètre mensuel Petite-Entreprise.net - Enquête téléphonique auprès de 217 créateurs d'entreprise et dirigeants de TPE-PME interrogés du 08/02/2016 au 28/02/2016

Vous pouvez également consulter le baromètre de mars 2016 en PDF en cliquant ici.


Publicité