Être prêt à se développer à l’export

Lorsqu’une entreprise connaît une bonne croissance et que sa place sur le marché national semble acquise, il est parfois tentant pour le chef d’entreprise d’essayer l’expérience de l’export. Mais cela suffit-il réellement à assurer le développement de l’entreprise à l’international ?

Quand faut-il se lancer dans l'exportation de son entreprise ?

En fait, il n’est jamais facile de déterminer avec exactitude si une entreprise est prête ou pas à franchir les frontières nationales. Dans la plupart des cas, la décision d’exportation est soit volontariste, soit réactive :

  • La décision volontariste : dans ce cas, la décision d’exportation est longuement étudiée et planifiée par le dirigeant qui utilise le développement de son entreprise à l’export comme un atout pour consolider ou accroître sa place sur un marché, en particulier
  • La décision réactive : c’est le cas lorsque la décision d’exportation est prise, un peu à la volée, pour saisir une opportunité intéressante ou pour écouler un stock que le marché national ne peut contenir.

L’exportation peut donc être ponctuelle, tout comme elle peut constituer le prélude à une véritable internationalisation.

Néanmoins, le développement à l’export demande une longue réflexion portant sur les conditions de réussite de l’exportation et ses contraintes organisationnelles, qu’il faut mesurer à leur juste valeur.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61