L’effet de substitution : l’effet sur les comportements de consommation

L’effet de substitution entre les actifs -réels et financiers- détenus par les ménages et les entreprises provient essentiellement de leur comportement de maximisation de l’utilité inter-temporelle.

Les agents économiques, dont les entreprises, optimisent la valeur actualisée de leur satisfaction. Or, tout changement du taux d’actualisation entraîne :

Un changement des prix relatifs intertemporels ;
Une hausse des taux ;
Une accentuation de la dépréciation des taux futurs.
Pour ce qui est des ménages, ces derniers retirent leur satisfaction de la consommation dune partie de leurs revenus.
Une hausse des taux augmente le prix relatif de la consommation présente par rapport à la consommation future. Le lissage intertemporel effectué par les agents se traduit alors par une diminution de la consommation présente et donc, une augmentation de leur épargne. De plus, une hausse des taux se transmet au court du crédit. Les ménages ont une contrainte de solvabilité : la charge de remboursement ne peut dépasser un certain pourcentage de leurs revenus.
Tout accroissement des taux ralentira leur consommation financée par crédit. Cet effet sera d’autant plus important que la part de la consommation à crédit est élevée.

Cette fiche répond-elle
à votre question ?

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61