Convaincre son banquier – Les secrets du succès

Convaincre son banquier – Les secrets du succès

Création d'entreprise • Publié le samedi 29 mars 2014, mis à jour le lundi 25 mars 2019

Vous avez besoin de financement pour créer votre entreprise et c'est tout naturellement que vous vous rendez chez votre banquier armer de motivation et du dossier comprenant tous les documents concernant la création de votre entreprise. Mais comment arriver à le convaincre ?

Comment obtenir le " Go " du banquier ? 

Pour convaincre votre banquier, votre dossier doit être parfait

C’est un document auquel vous devez accorder le plus grand soin. Il est important d'y intégrer autant d’informations que possible, dans la mesure où le banquier ne sera pas seul dans le processus de prise de décision. Votre dossier sera transmis à un autre niveau de hiérarchie (avec ses annotations et recommandations) et l’avis de ses supérieurs ou du comité départemental deviendra votre verdict. 

Veillez donc à ce que votre dossier soit aussi complet et exhaustif que possible. Un bon dossier combinera précision, concision, solidité et cohérence. Il est vendeur de par le profil et le parcours professionnel même de son propriétaire.

Une maîtrise totale : Celle de votre dossier, et plus particulièrement, de sa partie financière (plan de financement, BFR, compte de résultat…).

A ce stade, n’hésitez pas à faire appel à la précieuse assistance d’un expert comptable.

Pour convaincre, soyez crédible !

C’est un élément qui se traduira surtout par votre attitude. Faites preuve de confiance, de sérieux et de motivation. Pour vous donner de l’assurance, préparez-vous à l’avance en « répétant » votre présentation orale et le discours de votre négociation.

Sans garanties... Pas de crédits !

A ce niveau, on ne saurait trop vous recommander de ne pas vous contenter des formes classiques et basiques de garanties. Prévoyez-en d’autres (surtout si vos garanties ne sont pas assez solides). Adressez-vous aux organismes qui couvrent partiellement les risques bancaires (fonds de garantie tels que OSEO, FGIF, SCM, ou encore les fonds de garanties de France Active, ainsi que les Sociétés de caution mutuelle).

Faire montre de la plus grande implication

Elle transparaîtra, par exemple, dans l’initiative de fournir un apport personnel. Le geste traduit une forte conviction et une confiance absolue dans la réussite de votre projet, ainsi qu’un grand sérieux et une véritable volonté de mener le projet à bien. Votre banquier ne manquera pas d’apprécier cet élément.

L’apport personnel peut prendre la forme soit de fonds personnels, ou d’une quelconque forme d’épargne personnelle.

Allez voir la concurrence !

Ne vous limitez pas à une seule banque. Vous adresser à plusieurs enseignes sera pour vous l’occasion de gagner une certaine expérience et, par conséquent, une grande confiance. Sans compter que vous pourrez aussi établir une comparaison entre les différentes offres et choisir celle qui vous convient le mieux.  

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61