Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Médiateur de crédit : une solution pour les entreprises

Publié le vendredi 30 novembre 2012

Si un entrepreneur est confronté à un problème de financement ou de trésorerie et que sa banque refuse de lui venir en aide, on se retourne souvent vers la solution médiation de crédit. Le médiateur de crédit se doit alors d’intervenir auprès de la banque concernée pour l’octroi du crédit en veillant à ce que les choses se fassent dans le respect du plan de soutien de l’économie. Quelles sont donc les étapes d’une opération de médiation et quelles sont les qualités phares d’un médiateur ?

 

Etapes clés d’un processus de médiation de crédit

Depuis sa création en 2008, la médiation de crédit a eu le mérite de débloquer bien des situations de crises entre banquiers et entrepreneurs. Le médiateur se doit donc de se distinguer par sa neutralité avant tout chose. Il faut savoir que le déroulement de toute mission de médiation dépend du cadre particulier propre à chaque situation et chaque problématique à traiter. Le médiateur commencera donc à se familiariser avec le contexte général du conflit en essayant d’appliquer les règles de base de communication pour rétablir le contact entre les deux parties. S’ensuit une phase d’écoute nécessaire à l’analyse des faits et la détermination des conséquences possibles. La confrontation des points de vue permettra ou non de rétablir le dialogue au sein d’un cadre de communication plus apaisé. Le médiateur envisage par la suite les différentes solutions possibles pour essayer de valider celle qui sera le plus en adéquation avec la conjoncture du conflit. L’étape ultime serait de finaliser la formalisation d’un accord permettant de désamorcer la situation.

 

Qualités requises du médiateur 

En plus de sa neutralité, le médiateur se doit d’intervenir en toute impartialité et de mettre à profit toutes ses qualités relationnelles pour mettre à plat les différends. Parce qu’il n’est pas toujours évident de travailler et d’évoluer dans des situations conflictuelles, il faut être un adepte du self control et de la maîtrise de ses sentiments et ressentis. Evitez de vous fier aux préjugés et autres types d’idées reçues qui peuvent constituer un premier jugement pas toujours fiable pour garder votre objectivité, votre droiture et votre équité lors de vos interventions. Comme vous aurez souvent à faire face à une certaine agressivité, il faudra que vous sachiez calmer les esprits en gardant le recul qu’il faut pour ne pas rentrer dans une atmosphère conflictuelle vous-même. Comme votre intervention sera capitale et le recours à vos services salutaire, ayez la bienveillance requise pour présenter clairement et pédagogiquement les choses aux parties en conflit.


Médiateur de crédit est un métier permettant d’officier en tant qu’arbitre pour garantir les droits des uns et des autres dans un contexte de respect des lois et des valeurs de tous. Et vous, comment abordez-vous votre métier de médiateur ?

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article