5 pistes pour financer la croissance de votre entreprise

Création d'entreprise • Publié le lundi 17 décembre 2012

Que ce soit des fonds propres, des crédits à court ou à long termes ou d’autres types de subventionnement, vous aurez besoin de trouver des sources et moyens de financer l’activité et la croissance de votre entreprise. Quels sont donc les moyens dont vous disposez pour le faire ?

Les crédits bancaires

Le financement bancaire est celui auquel recourent la plupart des dirigeants d’entreprise et donc le plus communément répandu en matière de financement de croissance de l’entreprise. Les crédits et autres emprunts professionnels sont la solution de choix à condition de bien les négocier auprès de son banquier (taux, garantis, délais de remboursement…). Si vous avez préalablement établi une relation de confiance avec votre banquier qui connaît votre entreprise, votre activité et vos contraintes d’exploitation, il sera moins réticent à assouplir les conditions d’emprunt.

Les fonds d’investissement

Si votre entreprise possède du potentiel et des perspectives d’innovation, vous n’aurez pas beaucoup de mal à convaincre certains organismes ou Business Angels à investir auprès de vous. L’intervention des business angels implique de leur céder des parts dans l’entreprise en contrepartie des sommes qu’ils vont avancer pour permettre le démarrage optimal de l’activité de l’entreprise ou son développement et sa consolidation. En prenant part au capital de la société, ils perçoivent en retour des rémunérations calculées sur la plus value des parts qu’ils revendront.
Certains organismes investisseurs fourniront des fonds propres en échange d’une participation au capital.

Les aides publiques

Les collectivités territoriales dispensent le financement des projets d’entreprise selon leur propre règlement d’attribution et sous forme d’avances remboursables, de subventions ou de prêts bonifiés. Les conditions d’octroi et les facilités de remboursement dépendent de la taille de l’entreprise et de son lieu d’implantation. En fonction de la nature du projet, il est même possible de cumuler différentes aides.

Les fonds internationaux

Une bonne majorité de sociétés de capital investissement développent une stratégie internationale. Les acteurs internationaux sont ainsi implantés de partout et les équipes locales ont en charge de consolider le contact entre dirigeants d’entreprises et investisseurs ainsi qu’un accompagnement post investissement. La levée de fond se fait indépendamment de la nationalité et de l’origine de l’organisme investisseur. Cependant, il y a une préférence de ces investisseurs pour les projets proposant une réelle possibilité de développement à l’étranger.

La mobilisation de l’épargne

Des mesures de facilitation on vu le jour pour lever les blocages concernant le financement de la croissance par la mobilisation de l’épargne. Ainsi, un relèvement du plafond d’exonération des droits d’enregistrement des dons ou une plus large diffusion des mécanismes d’intéressement des salariés aux résultats de l’entreprise sont proposés.

En somme, il y a toujours moyen de trouver des pistes de subventionnement ou des petits coups de pouce à l’investissement pour financer la croissance de votre entreprise. Le tout est de faire le bon choix en adéquation avec la situation de votre structure et vos perspectives d’avenir.

Et vous, comment avez-vous financé le démarrage de votre entreprise ?

 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61