Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Zoom sur le secteur de l’habillement, ouvrir une franchise Kiabi

Publié le jeudi 5 juillet 2018
Incontournable sur le marché du prêt-à-porter à prix discount, l’enseigne Kiabi s’adresse à toute la famille et est ouverte à la franchise depuis la fin de l’année 2005. La solidité de son concept, sa bonne réputation auprès des consommateurs français et le dynamisme de ses équipes en font une franchise particulièrement attractive pour les entrepreneurs. Nous vous proposons de revenir sans attendre sur ses atouts mais également sur les conditions à remplir avant de signer un contrat !

Kiabi : son concept, son évolution et son réseau

La marque Kiabi a été créée à la fin des années 70. À l’époque, le tout premier magasin est ouvert dans la ville de Roncq, dans le nord de la France. D’abord méconnue du grand public, l’enseigne fait vite mouche, pour cause : en proposant des vêtements, des chaussures et des accessoires pour toute la famille, qui est plus à des prix très attractifs, elle s’adresse à une clientèle qui veut faire rimer amour de la mode avec petit budget. Le succès est tel que dès 93, la marque s’ouvre à l’international.

Il faut attendre 2005 pour que Kiabi fasse le choix de s’ouvrir à la franchise. Grâce à l’intervention et à l’implication de nouveaux entrepreneurs, l’enseigne espère donner une nouvelle impulsion à son développement sur le sol français.

À la fin de l’année 2015, l’enseigne était forte de plus de 300 unités ouvertes en propre et de près de 121 unités franchisées.

Ouvrir une franchise Kiabi

Convaincu par la force du modèle commercial développé par l’enseigne Kiabi, vous voulez profiter de sa solide réputation auprès de sa clientèle ? Découvrez les conditions pour rejoindre le réseau.

Le contrat

Kiabi propose des contrats de commission affiliation d’une durée de sept ans.

Dans le cadre de leur contrat, les franchisés devront accepter de privilégier les emplacements situés en périphérie des villes et au cœur des zones commerciales. Les villes de 30 000 habitants minimum sont visées en priorité.

Franchisé : quel est le profil privilégié ?

L'enseigne Kiabi recherche principalement des entrepreneurs qui témoignent d’une bonne expérience en mangement, d’une expérience en gestion économique et financière mais qui sont également dotés de compétences commerciales et de compétences en animation afin de favoriser l’esprit d’équipe. 

Les conditions financières

Outre la question de leur expérience, les candidats à la franchise devront justifier d’un apport personnel de 200 000 €. Dans le cadre de ce contrat, la redevance publicitaire s’élève à 3,3 % du CA HT. Après deux ans d’activité, les franchisés pourront espérer réaliser un chiffre d’affaires de 1 500 000 € en moyenne.

Quels avantages pour les franchisés ?

Rejoindre une enseigne telle que Kiabi permet de profiter de nombreux avantages, dont une formation initiale très complète au cours de laquelle chaque franchisé peut se familiariser avec le concept, les techniques de vente et les produits Kiabi. Dans un second temps, les équipes de Kiabi restent évidemment à la disposition des entrepreneurs et proposent une aide à l’installation et à l’ouverture pendant deux mois et un suivi personnalisé durant toute la durée du contrat.

Cet article a été rédigé grâce aux informations de Toute-La-Franchise.com

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article