Se faire accompagner pour réussir son entreprise

Coaching du dirigeant • Publié le mardi 5 février 2019, mis à jour le mercredi 6 mars 2019
Se faire accompagner pour réussir son entreprise
Vous avez décidé de voler de vos propres ailes... vous êtes enfin le patron que vous avez rêvé d’être ! 
Quelle que soit la raison pour laquelle vous avez décidé de vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat : créer de l’emploi, créer un produit / service, reprendre l’entreprise familiale., il sera nécessaire de tout faire pour pérenniser votre entreprise. 

Avoir le regard partout, ne rien laisser au hasard, être attentif, avoir de l’empathie, connaitre le stock réel sur le bout des doigts, savoir au centime près ce qui constitue la trésorerie, mettre en place un plan mercatique (ou plan de merchandising), remplir le carnet de commandes… ce sont les missions d’un patron ou d’un gérant d’entreprise. 
Pour ne pas se laisser submerger, se faire accompagner est peut-être la solution. 

Choisir un bon accompagnateur pour son entreprise

L’offre d’accompagnement est pléthorique. Selon l’activité choisie, selon sa localisation, selon le nombre de salarié, selon son statut juridique, il est possible de trouver des spécialistes en capacité de répondre aux questions du dirigeant ou du futur dirigeant. 

Le premier réflexe sera peut – être de se tourner vers les professionnels de la branche de l’accompagnement à la création, les CCI, les CMA, UNAPL, CIVAM. En effet, ces organismes publics ont l’habitude d’accompagner les créateurs et dirigeants d’entreprise. 
D’autres accompagnements sont possibles grâce à des réseaux et des organisations privées telles que les couveuses et pépinières d’entreprise, le portage salarial, des experts-comptables ou des avocats, le réseau Entreprendre ( prêts d’honneur) 

Au-delà du démarrage de l’activité et des questions ponctuelles, auxquelles les organismes publics ou les organisations privées vont répondre, lorsque le dirigeant d’entreprise sent qu’il n’arrive plus à faire face à ses responsabilités, l’accompagnement a un véritable effet positif sur la gestion de son entreprise.

La tierce personne, impartiale, indépendante qui prendra le relais sur diverses questions relatives à la gestion comptable, financière, commerciale, de l’entreprise deviendra un vrai soutien pour le patron inquiet ou débordé. 

A quel moment faut-il se faire accompagner ? 

Que ce soit à la création de l’entreprise pour : 

•  Rédiger les statuts
•  Rédiger le business plan ou le prévisionnel 
•  Faire les démarches de recrutement
•  Trouver le local (artisan, commerces ..) 
•  Planifier des actions commerciales (trouver des clients..)

 
Ou plus tard pour la gestion globale de l’entreprise, dans les tâches de : 

• Gestion de la trésorerie de la comptabilité
• Recouvrement des emprunts, 
• Gestion des stocks (comptable et réels) 
• Gestion des salariés et tous les aspects RH....

L’accompagnement du dirigeant est efficace et souhaitable à tous les stades de la vie de l’entreprise. Même lors d’une cessation d’activité ou d’un redressement judiciaire ou pour la cession de l’entreprise, l’accompagnement d’un tiers sera bénéfique. Le chef d’entreprise obtient alors des conseils avisés de professionnel ayant déjà expérimenté ce genre de situation. 

Pour quoi peut-on se faire accompagner ? 


Les TPE / PME constituent 99.9% du tissu économique en France et pourtant, ce sont les patrons d’entreprise de 0 à 250 salariés qui restent isolés, pour la plupart. Si pour les entreprises de taille conséquente, le conseil est acquis, il est quasi-inexistant dans les entreprises n’ayant pas de salarié. (plus de la moitié des entreprises en France n’ont pas de salarié, INSEE, 2015)

Depuis 2015, l’évolution de la demande en conseil et en accompagnement est positive.

Les normes telles que RGPD, la cyber-sécurité, la dématérialisation et la digitalisation ont poussé les patrons de petites structures à vouloir se faire accompagner sur ces thématiques, notamment. 
Ainsi, l’accompagnement rentre dans le quotidien de l’artisan, du commerçant ou du professionnel libéral. Prendre des décisions, assumer les responsabilités, assurer la pérennité de l’entreprise font évidemment partie des activités régulières du patron lorsqu’il est seul.

Faut-il prévoir un coût pour un accompagnement en entreprise ? 

Une entreprise accompagnée pendant 2 ans obtient des résultats positifs. Pendant cette période, l’accompagnement permet au dirigeant de : 

•  Prendre de la distance avec l’opérationnel 
•  Se concentrer sur le développement à long terme de son entreprise
•  Prendre du recul sur sa capacité à manager 
•  Se concentrer sur les résultats de l’entreprise (bénéfices, CA, temps de travail …)


L’accompagnement réussi du chef d’entreprise lui permet bien souvent de gagner une certaine sérénité car il ne sera plus seul pour prendre ses décisions. Et en parallèle, il pourra espérer obtenir les résultats escomptés quant à sa rentabilité, à long ou moyen terme.

Quelle que soit l’option choisie par le chef d’entreprise, l’accompagnement aura un coût.

L’organisme ou le professionnel qui intervient consacrera du temps au dirigeant. De plus, le coût de la prestation d’accompagnement sera relatif à la demande du chef d’entreprise. S’occuper de la création de l’entreprise de A à Z, suivre le chef d’entreprise pendant 6 mois ou encore répondre à des questions ponctuelles pendant quelques semaines n’auront pas les mêmes implications pour l’un et l’autre et de fait, pas les mêmes coûts. 

Les entreprises en création, selon leur profil, bénéficient d’aides nationales ou départementales. Les aides permettent au dirigeant de déplacer leur budget sur d’autres postes liés à la création d’entreprise et notamment celui de l’accompagnement, important pour bien démarrer. 

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61