Transports : Comment cette entreprise a résolu un grave problème de trésorerie

Cas pratiqueLogistique, transport, maintenance • 67 Bas-Rhin
Publié le mardi 29 octobre 2019 par
Jérôme THENET
Par Jérôme THENET
Conseiller(e) Local(e) Rivalis dans le 67 Bas-Rhin

J’accompagne les dirigeants de TPE qu’ils soient artisans, commerçants, restaurateurs, ou professions libérales au quotidien. Mon expérience professionnelle et mon réseau me permettent d’aider les entreprises au quotidien en remettant les chefs d’entreprise au coeur de leur métier. Dans ce cas pratique, j'aide une entreprise de transport en proie à un gros problème de trésorerie.

Le Constat : une situation alarmante

Une entreprise au bord du gouffre et une dirigeante sans solution

  • Mon client est une entreprise de transport qui fait environ 600 000€ de chiffre d'affaires.
  • Elle a 5 salariés, la patronne âgée de 57 ans et de 4 salariés dont son fils.
  • Ce client est un contact reçu par l’intermédiaire de Petite-Entreprise.net. Un gros appel à l’aide pour un problème de trésorerie.
  • La dirigeante ne dormait plus, la vie de famille devenait de plus en plus tendue. Ses pleurs lors de notre premier rendez-vous m’ont fait très vite comprendre l’urgence de la situation.
  • Le téléphone sonnait et elle n’osait même plus répondre, l'Urssaf et les huissiers passaient régulièrement faire un état de la situation.
  • Les chauffeurs étaient furieux car il y avait beaucoup de retard sur les paiements des salaires sans explications. Parfois même les cartes Gasoil ne passaient plus, les badges autoroute ne permettaient plus le passage aux barrières.

J'ai pris contact avec cette entreprise le 15 mai 2019 à 10h, le soir à 17h nous avions notre premier RDV. Le 16 à 8h du matin j’étais dans les bureaux de l’entreprise où un bureau m’était déjà attribué.

Des partenaires peu compréhensifs

Le contexte tendu était entre un client de l’entreprise qui ne réglait pas la société d’affacturage utilisée par l’entreprise, la société d'affacturage qui du coup ne payait pas l’entreprise et l’entreprise qui du coup ne pouvait pas payer ses factures !
Un expert-comptable qui n’avait toujours pas élaboré les comptes de l’exercice terminé au 31/09/2018. 
Des dettes pour environ 75000€. 

Les objectifs : redonner du souffle à l'entreprise

Avec la dirigeante, nous nous sommes rapidement fixés les premiers objectifs :

  • Remettre l'entreprise sur les rail, et redonner une visibilité aux dirigeants
  • Redonner à sa chef d’entreprise de la confiance qu’elle avait totalement perdue
  • Retrouver de la trésorerie pour cette entreprise en faisant de meilleurs choix stratégique
  • Redonner la confiance entre la gérante et ses chauffeurs
  • Nouer une meilleure collaboration entre le client, la société d’affacturage banque

Le dispositif : Réagir immédiatement

L’entreprise sans mon intervention s’arrêtait au 31 mai 2019, faute de pouvoir payer les salaires aux chauffeurs.

  • Le vendredi 17 mai, j’ai enfin réussi à dénouer les incompréhensions entre les différents protagonistes.
  • 28 000€ ont été débloqués par la société d’affacturage permettant le paiement des salaires et des factures nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise.
  • Coté gestion opérationnelle, le diagnostic était difficile à faire car j'avais un manque de visibilité du fait de n’avoir aucune liasse fiscale. Du coup il a fallu que je fasse un suivi quasi quotidien de tous les chiffres de l’entreprise. La dirigeante m’a fait totalement confiance parce que je montrais ce que j’apportais.
  • L’utilisation du logiciel Henrri Pilotage Rivalis me permettait de voir à distance que les factures étaient faites correctement. 

Tous les mails reçus ou envoyés a ma cliente m’ont été envoyés. Tous les codes d'accès des différents comptes d’affacturage, banque, de transport, m’ont été donnés pour un meilleur suivi.

Les résultats

  • Plus de sérénité dans l'entreprise. Les chauffeurs ont confiance et on aimé le fait que j’échange beaucoup avec eux sur la situation de l'entreprise. Nous n’avons rien caché.
  • L’entreprise est passé de 75 000€ de dettes à 15 000€ en 2 mois.
  • Des choix stratégiques ont été mis en place, et des mutations importantes ont été faites.
  • Nous avons changé de société d’affacturage, changement d’expert-comptable, en discussion pour changer de banques, changements de clients pour la sous traitance des chauffeurs.

Découvrez la video de ce cas pratique

Obtenez un RDV gratuit

avec l'un de nos 522 Conseillers locaux présents partout en France et DOM-TOM

Prosperine

À lire également

BTP : Comment améliorer sa rentabilité ?
Construction, BTP - 59 Nord
Le 24 Octobre 2019

BTP : Comment améliorer sa rentabilité ?

Paysagiste : Comment ce dirigeant a retrouvé rentabilité et sérénité ?
Construction, BTP - 68 Haut-Rhin
Le 21 Octobre 2019

Paysagiste : Comment ce dirigeant a retrouvé rentabilité et sérénité ?

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61