Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Quelle est la différence entre SARL et Micro entreprise ?

Les deux différences entre SARL et Micro entreprise : le capital et les responsabilités

Investissement de départ (ou Capital)

Dans le cas d’une micro-entreprise, l’investissement de départ demeure ouvert et dépend essentiellement des moyens dont dispose l’entrepreneur concerné. Aucune obligation légale n’est imposée à ce niveau. Dans le cas d’une SARL, le capital doit être apporté au moins pour le 1/5ème à la création de la SARL, et le solde dans les 5 ans maximum.

La responsabilité de l’entrepreneur / associés 

Dans le cas de l’endettement d'une entreprise individuelle, l’entrepreneur verra ses biens personnels engagés. Dans le cas d’une SARL, la responsabilité est restreinte à l'apport en capital. L’estimation des risques encourus par l’activité est donc laissée à l’appréciation des associés.

Et sachez que :

  • Le statut de la SARL est à privilégier dans le cas où les investissements de départ sont importants (nécessitant un endettement).
  • La micro-entreprise est un « régime fiscal » et non un statut. Le « statut » est un terme qui s’applique à l'entreprise individuelle.
  • Le régime de la micro-entreprise est accordé sous réserve d'un seuil de CA (27 000 € HT pour le régime BNC et 76 300 € HT pour le régime BIC).

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article