Inspection du travail : engagements et pouvoirs

Inspecteur du travail : les engagements éthiques

Ses obligations déontologiques ont généralement rapport au caractère confidentiel de son travail.

Ainsi, un fonctionnaire de l’inspection du travail est tenu d’être intègre et impartial (interdiction de faire preuve de favoritisme sous n’importe quelle forme), discret (concernant, par exemple, toute plainte formulée par l'employeur, un salarié ou encore un représentant du personnel).

Il a également l’obligation de respecter le secret professionnel (secret de fabrication, par exemple) et de fournir une explication claire, convaincante et sans équivoque de toutes ses décisions.


Pouvoirs et droits attribués

Sachez que toute forme d’atteinte à un droit et/ou pouvoir accordé à un inspecteur de travail sera sévèrement punie par la loi.

Dans le cadre de l'exercice de ses missions de contrôle (ainsi que des suites qui leur sont données), un fonctionnaire mandaté par l’inspection du travail a droit à une totale indépendance de jugement, que ce soit par rapport à ses supérieurs hiérarchiques ou vis-à-vis des autorités judiciaires ou/et préfectorale concernées.

Il jouit également d’une forme d’immunité légale qui le protège contre les outrages, violences et toute autre forme d’obstruction à l’exercice de ses fonctions.

 

 

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61