La démarche de l’acheteur

Dans un contexte d’acquisition d’entreprise, l’acheteur doit avoir nécessairement les informations suivantes :

Avoir une valeur bien précise de l’enveloppe financière globale ou des fonds propres qu’il devra affecter à l’achat de cette entreprise.
 
Avoir une idée de la procédure de paiement : Il faut préciser autrement dit si le paiement s’effectuera au comptant ou à terme :
Si le paiement va s’effectuer au comptant, l’acheteur doit choisir entre deux sortes de financement : le financement au biais de ses fonds propres ou le financement à travers un crédit bancaire. Pour ce dernier, il devra s’informer sur les modalités du remboursement du crédit, les échéances et le taux d’intérêt fixé par le préteur.
 
Si le paiement va s’effectuer à terme, l’acheteur doit s’assurer que la valeur réelle de l’entreprise restera la même à cette échéance. Il faut préciser qu’à ce sujet, certains acheteurs interviennent, aussi bien que les vendeurs, sur les marchés dérivés justement pour faire face à un éventuel changement de la valeur de leurs dettes ou de leurs créances.
Avoir une idée du montant à rembourser aux associés. Il faut préciser que l’entreprise vendue est détenue partiellement par un ensemble d’actionnaires qui perçoivent à la fin de chaque exercice des dividendes, qu'il est impératif de rembourser même en cas de cession ou de vente ;
 
Avoir une idée de la valeur des investissements en cours et des stratégies à développer pour finaliser de tels projets ;
 
Avoir une idée de la structure financière de l’entreprise achetée.
 

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61