La méthode fondée sur le "goodwill"

Cette méthode prend en considération les valeurs incorporelles car il n’y a pas de système économique ou organisationnel qui puisse évoluer sans un ensemble de connaissances et un savoir-faire, notamment celui de l’entreprise. Ainsi, le but de cette méthode est de remédier à cette carence en calculant la valeur de ces éléments incorporels et en l’ajoutant à la valeur patrimoniale de l’entreprise.

Un tel objectif est parfois critiquable car il fait abstraction des points forts et des points faibles de l’entreprise, et ne tient compte ni des facteurs de croissance futurs, ni des facteurs de risques environnant.

Dans la méthode de la rente du goodwill ou méthode directe, le goodwill et la valeur patrimoniale sont associés pour fournir une évaluation de l’entreprise, tout en marginalisant la notion de rendement. Cela dit, cette méthode est tout de même sujette à de nombreuses critiques tant par les financiers qui élaborent les projets d’évaluation que par les décideurs qui doutent de la rentabilité économique réelle estimée. Pour certains experts, une telle méthode devrait être redéfinie puisque la valeur réelle de l’entreprise ne peut être retenue qu’à travers l’incorporation de son rendement économique.
 

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61