Les assurances obligatoires et facultatives

Coaching du dirigeant • Publié le jeudi 28 mars 2013, mis à jour le vendredi 29 juillet 2016
Les assurances obligatoires et facultatives

S’il y a un domaine à ne surtout pas négliger, ce sont les assurances. Certaines sont obligatoires et d’autres sont facultatives mais elles sont néanmoins fortement conseillées. Petit tour d’horizon… Avec le concours de la Fédération Française des Assurances.

Les garanties indispensables

L'incendie et l'explosion

Les dégâts causés par un incendie, parfois considérables, concernent, non seulement les locaux que vous occupez en tant que propriétaire ou locataire mais aussi leur contenu (matériels professionnels, marchandises). En outre, le feu peut se propager, occasionnant des dommages importants aux locaux de vos voisins. La garantie incendie vous couvre aussi pour ces dommages dont vous pourriez être reconnu responsable et que vous seriez contraint d’assumer.

La responsabilité civile

En tant que chef d’entreprise, vous êtes responsable des dommages causés par vous-même, mais aussi par votre personnel, vos locaux et votre matériel professionnel ainsi que par les objets que vous fabriquez, vendez, réparez ou installez. Un client qui glisse dans votre magasin, le produit alimentaire que vous vendez qui provoque une intoxication sont autant d’exemples d’accidents susceptibles d’engager votre responsabilité. Certes, la plupart de ces accidents n’ont pas de conséquences dramatiques, mais un certain nombre d’entre eux , de par leur gravité, peuvent mettre en péril la viabilité de votre entreprise, compte tenu des indemnités que vous devrez verser aux victimes (exemple : une chaudière mal installée qui asphyxie votre client et ses enfants). Ainsi, la responsabilité civile, au même titre que l’incendie, constitue une garantie incontournable.

Les pertes d'exploitation 

Tout sinistre affectant votre outil de travail peut gravement perturber votre activité professionnelle, compromettre sa trésorerie et, dans une majorité des cas, menacer son existence. Après un incendie, par exemple, les durées moyennes de reconstruction, de réinstallation et de reprise d’activité s’étendent sur plusieurs mois, entraînant une disparition ou une réduction significative du chiffre d’affaires. L’assurance des pertes d’exploitation a pour but de vous aider à surmonter les difficultés financières engendrées par le sinistre, puisqu’elle vous permet d’obtenir une indemnité correspondant au revenu qui aurait été le vôtre si ce sinistre n’avait pas eu lieu. Cette garantie est accordée dans la mesure où la garantie de l’événement (exemple : incendie) est elle-même souscrite.

Les garanties recommandées

Le vol et le vandalisme à l'occasion d'un vol

Votre vulnérabilité, et donc la nécessité de choisir la garantie vol, dépend de votre exposition au risque, c'est-à-dire de la zone géographique dans laquelle se situe votre commerce, mais surtout de la convoitise que peuvent susciter vos marchandises. La garantie vandalisme est souvent accordée avec la garantie vol. Elle couvre un événement qui peut apparaître comme indissociable de ce risque puisque c’est au cours d’un vol ou d’une tentative de vol que vous risquez de subir des dégradations.

Le dégât des eaux

Le dégât des eaux fait partie des sinistres les plus fréquents. Il peut endommager votre local commercial, ainsi que son contenu (matériels, marchandises…). Il est d’autant plus fréquent que vous n’exercez pas votre activité dans des locaux isolés. En effet, la présence de voisins accroît la probabilité de survenance d’un dégât des eaux (a fortiori si votre local est situé au rez-de-chaussée d’un immeuble).

Les dommages électriques et le bris de machines

Ces garanties peuvent s’avérer essentielles notamment si le bon fonctionnement de votre activité dépend fortement de celui de vos machines.

Le bris de glaces

Cette garantie couvre le bris accidentel des glaces : un jet de pierre dans la devanture, un choc provoqué par un de vos employés, un de vos clients ou éventuellement, un manifestant lors d’un mouvement de grève. Compte tenu de la fréquence de survenance de ce type de sinistre, cette garantie peut être intéressante notamment si vous possédez ou louez un bien immobilier* comportant de nombreuses parties vitrées (devantures…).

La perte de la valeur vénale du fonds de commerce

La valeur vénale du fonds de commerce correspond à la valeur marchande des éléments incorporels du fonds de commerce : clientèle, enseigne, marque de fabrique, droit au bail, pas-de-porte…

Les marchandises sous température régulée

Cette garantie peut s’avérer essentielle notamment si le bon fonctionnement de votre activité dépend étroitement de la vente de marchandises et plus particulièrement s’il s’agit de produits périssables (produits alimentaires : restauration, boucherie-charcuterie, surgelés… ; fleuristes). 

Les marchandises et matériels transportés

La garantie marchandises et matériels transportés couvre les dommages aux marchandises et aux matériels que vous transportez dans le cadre de votre activité professionnelle à la suite d’un accident de la circulation ou d’un événement prévu au contrat : incendie, catastrophe naturelle, attentat, vol,  les frais consécutifs au sinistre tels que ceux engagés pour le sauvetage des marchandises. Mais, selon les contrats, cette garantie peut être plus large et couvrir la perte de marchandises transportées en toutes circonstances : éboulement, glissement de terrain, panne mécanique du véhicule… 

Les situations particulières

La variation de stocks

Si votre activité présente des spécificités (variation de stocks à certaines périodes de l’année, activités exercées en dehors des locaux assurés et commerces saisonniers), pensez à le signaler à votre assureur afin que le contrat, et notamment les montants garantis, soit adapté à votre situation et corresponde à vos besoins.

Les activités exercées en dehors des locaux

Si votre activité présente des spécificités (variation de stocks à certaines périodes de l’année, activités exercées en dehors des locaux assurés et commerces saisonniers), pensez à le signaler à votre assureur afin que le contrat, et notamment les montants garantis, soit adapté à votre situation et corresponde à vos besoins. 

Les activités à caractère saisonnier  

Si votre activité présente des spécificités (variation de stocks à certaines périodes de l’année, activités exercées en dehors des locaux assurés et commerces saisonniers), pensez à le signaler à votre assureur afin que le contrat, et notamment les montants garantis, soit adapté à votre situation et corresponde à vos besoins. 

Cette fiche répond-elle
à votre question ?
Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61