Avantages et inconvénients d’un Fonds d’investissement de proximité (FIP)

Le Fonds d’investissement de proximité (FIP) a pour mission de drainer les sommes épargnées de proximité vers les entreprises régionales. Les souscriptions dans les parts du dit fonds offrent de nombreux avantages pour les investisseurs mais présentent également des inconvénients.

Quels avantages offre le FIP pour les investisseurs ?
Le FIP se distingue comme un organisme de placement collectif de valeurs mobilières qui assure au profit des investisseurs les avantages suivants :

En souscrivant à des parts d’un FIP, les investisseurs peuvent jouir d’un portefeuille d’investissement diversifié et d’une meilleure mutualisation des risques de placement.
 
Le FIP permet aux investisseurs de bénéficier d’un potentiel de performances plus élevé que les fonds actions traditionnels.
 
Les sommes placées par les investisseurs sont gérées par des professionnels de gestion de portefeuille d’investissement sous le contrôle de l’autorité des marchés financiers (AMF). Les investisseurs n’ont donc pas besoin de connaissances étendues ou d’expériences dans le domaine.
 
Au moment de la souscription de part dans le FIP, les investisseurs, personnes physiques, bénéficient d’un avantage fiscal sous forme d’une réduction d’impôt sur le revenu égal à 25% des sommes qu’ils ont investies.

Les investisseurs bénéficient d’un avantage fiscal à la sortie du FIP sous forme d’une exonération totale au titre de l’impôt sur le revenu (IR) dû sur les plus-values réalisées à la suite de la cession ou du rachat de leurs parts, à condition qu'ils aient respecté la période d’indisponibilité de 5 ans.
 
Le FIP offre également aux épargnants la possibilité de réduire leur impôt de solidarité sur la fortune (ISF).
 
Les avantages fiscaux dont bénéficient les investisseurs au moment de la souscription des parts des FIP sont cumulables avec la réduction de l'IR accordée aux souscripteurs des fonds commun de placement pour l’innovation (FPCI).

Quels inconvénients pour les investisseurs ?
La souscription dans le cadre d’un FIP présente néanmoins quelques inconvénients pour les investisseurs :

Seules les personnes physiques sont éligibles aux avantages fiscaux liés à l’entrée et à la sortie du FIP.
Les investisseurs ont l’obligation de respecter une période d’indisponibilité de 5 ans pour les sommes qu’ils ont investies.

Le niveau du risque de l’investissement au sein d’un FIP est élevé. Les investisseurs n’ont aucune garantie de rentabilité minimum de leur placement.
Les frais de gestion du FIP sont élevés.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61