L’évaluation de l’analytique concurrentielle

Traditionnellement, les entreprises utilisent des produits analogues et des technologies comparables. Et, les processus opérationnels de hautes performances restent la dernière stratégie de différentiation pour n’importe quelle entreprise.

Il faut préciser que plusieurs des atouts concurrentiels d’autrefois ne sont plus disponibles :

Il n’y a pas d’avantage géographique qui compte dans la concurrence ;
Il n’y a plus de réglementation protectrice ;
Les technologies protectrices sont vite copiées : il est plus difficile de parvenir à des innovations radicales dans les produits et services ;
Ainsi, il est de l’intérêt de l’entreprise de fonctionner avec un maximum d’efficience et d’efficacité, et de prendre les décisions opérationnelles les plus intelligentes. L’analytique peut être mis au service de n’importe quel processus opérationnel. Mais pour s’imposer à la concurrence, toute entreprise doit développer grâce à l’analytique des capacités distinctives.

Les compétiteurs analytiques sont :

Des organisations qui ont choisi de fonder leur stratégie sur une ou plusieurs capacités distinctives.
Des organisations qui ont fait appel à un grand nombre de données, à des analyses statistiques et quantitatives et à un processus décisionnel fondé sur les faits.

 

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61