Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

La gestion de stock à flux tendu

L’approvisionnement et la gestion de stock représentent un défi majeur pour tous les gestionnaires.
En effet, une rupture de stock cause souvent la perte d’un ou plusieurs clients et le sur-stockage engendre un coût d’entreposage très important et qui peut même causer la détérioration de la marchandise.

De ce fait, il faut savoir décider des quantités économiques à commander à l’aide bien sûr de formules ainsi que de modèles les plus appropriés, tel que le modèle de Wilson, mais aussi à l’aide d’une estimation des fluctuations du marché et de la saisonnalité de la demande.

Il est toujours recommandé de garder un seuil de sécurité dans le stock, car il vaut mieux perdre en termes de coût d’approvisionnement que d’envoyer un client tout droit vers la concurrence et de le perdre définitivement.

Gérer son stock à flux tendu


Une nouvelle méthode de la gestion de stock est en plein essor et est de plus en plus utilisée. Le flux tendu ou encore le "juste à temps", ces pratiques issues du management Japonais, visent à éliminer définitivement le stock et produire selon la demande.

Toutefois, son utilisation ne peut se faire que pour des produits à fréquence d’achat assez faible comme les voitures, puisque dans ces rares cas, l’entreprise pourra lancer la commande dès l’accord avec le client et même personnaliser la production.

Les limites du flux tendu


De plus, même si le flux tendu permet d’abolir les coûts de stockage et entre dans une logique du ‘’one to one’’, cette méthode nécessite :

- une grande capacité de production pour arriver à achever toutes les commandes à temps,
- une rigueur et une coordination exemplaire pour faire face aux imprévus,
- un système de transport performant et capable de livrer la marchandise dans les délais fixés.


Envie de vous lancer en micro-entreprise ?

Faites vous accompagner dans ce choix, comme Thomas, créateur ! 


Publicité