La gestion du risque des taux - les instruments de gré à gré : les options

Il existe deux types d’options : les options d’achat et les options de vente, appelées parfois options de placement et d’emprunt quand il s’agit d’options de taux d’intérêt.

Une option de placement est le droit, et non l’obligation, de réaliser une opération de prêt pour une durée déterminée à un taux fixé, qui est le taux d’exercice de l’option, à partir d’une date ultérieure, qui est la date de l’échéance de l’option. Le prix de ce droit, payé par l’acheteur de l’option s’appelle la prime.
Il est à noter que la prime peut être interprétée comme le coût d’une assurance pour tout agent économique, dont les entreprises qui veulent constituer une option.

Il est d’ailleurs reconnu que le trésorier qui cherche à s’assurer un taux de prêt :

Exercera son option si le taux d’intérêt a baissé ; le trésorier effectue alors son placement auprès de la banque au taux fixé par l’option ;
Abandonnera son option si le taux d’intérêt a augmenté ; le trésorier effectue son prêt dans n’importe quel établissement au taux du marché. Sa perte maximale est égale au montant de la prime.
Il est à noter que le raisonnement est le même pour une option d’emprunt. Elle ne sera exercée par l’acheteur que si les taux ont augmenté.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61