Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

L’intervention des entreprises sur le marché des capitaux : appel de marge

Pour toute entreprise intervenant sur le marché financier, l’intervention sur un marché à terme organisé est une obligation quand sa position est déficitaire.

Il est à noter que sur les marchés à terme organisés, connus également sous le nom de marchés de futures, l'appel de marges est à l'origine du versement obligatoire de fonds supplémentaires auprès de la chambre de compensation, en numéraire ou en collatéral, autrement dit sous la forme de :

Valeurs mobilières ;

Titres de créance négociables ;

Etc….

Cette intervention se fait par un intermédiaire qui se charge de la couverture de la dépréciation de la position ouverte de l’entreprise sur le marché.

Il est à préciser que cette intervention doit être effectuée dans un délai assez rapproché, souvent avant la séance de bourse du lendemain, faute de voir la position de l’entreprise liquidée à l'ouverture suivante du marché.

L’appel de marge désigne aussi l'opération symétrique, c'est-à-dire les gains crédités sur le compte d'un intervenant par la chambre de compensation.

Enfin, ce terme fait référence aussi aux opérations bilatérales de gré à gré, connues aussi sous les termes « over the counter », entre participants aux marchés financiers pour désigner le versement en cours de contrat d'un complément de dépôt de garantie lié à la dépréciation ou à l'appréciation du dit contrat ou de l'actif sous-jacent à ce contrat.

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article