L’intervention des entreprises sur les marchés de capitaux : le taux in fine

Un taux in fine, un terme qui est purement latin, est un taux d'intérêt où les intérêts sur l'emprunt sont versés par l’agent en besoin de financement en fin de période, par opposition à un taux d'escompte.

Il est à préciser que par défaut et pour la majorité des marchés de capitaux, le marché monétaire utilise des taux in fine. Ce taux est qualifié en anglais de « money market rate ».

En finance, un taux est une convention élémentaire de calcul désignant la relation unissant deux flux financiers, et seulement deux. Alors que, « In fine » indique que les intérêts sont versés en fin de période, par opposition à un taux d'escompte qui indique que les intérêts, calculés suivant une méthode voisine, viennent en diminution du premier flux.

Avec les notations suivantes :

    * T : taux in fine
    * FF : flux final à la date finale
    * FI : flux initial à la date initiale
    * NJA : nombre de jours de l'année servant comme base de calcul. Sur les marchés monétaires d'Europe continentale et des États-Unis, on effectue les calculs avec NJA = 360 jours, tandis qu'en Grande-Bretagne et dans les pays du Commonwealth on utilise généralement NJA = 365 jours.

Mathématiquement, le taux in fine est défini par l'équation suivante :

FF = (-FI) * (1 + T * ((DF-DI)/NJA))

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61