Définition de l'inventaire annuel

Gestion d'entreprise • Publié le jeudi 10 octobre 2013
Définition de l'inventaire annuel

L'inventaire annuel est établi au moins une fois tous les douze mois et recopié dans un livre prévu à cet effet. Ce livre, appelé " livre d'inventaire " doit être coté et paraphé par le greffier du tribunal de commerce. On y recopie aussi les documents de synthèse, c'est-à-dire le compte financier (ou le compte de résultat), le bilan (si vous en établissez un) et l'annexe comptable. (L'annexe commente l'information donnée dans le compte financier et le bilan.)

 

Spécificités de l’inventaire annuel

L’inventaire annuel est réclamé par les contrôleurs financiers lors du calcul des soldes de gestion. Il s’agit du décompte des marchandises en stock à la fin de chaque exercice comptable.

Ce type d’inventaire est généralement effectué durant le mois de décembre et il peut s’étendre parfois sur plusieurs jours, selon l’importance de l’activité de l’entreprise. Il nécessite une très bonne préparation :

  • Un nombre suffisant de personnel pour le comptage.

  • Une bonne organisation des équipes.

  • Une précision dans l’analyse des écarts.

À quoi ça sert ?

Le principal objectif de l'inventaire annuel (comme tout autre inventaire) est de fixer et détailler, officiellement et par écrit, la situation patrimoniale chiffrée de l'entreprise, à la date de fin d'exercice. Il s’agit donc d’une forme de contrôle et d’estimation exhaustifs des éléments actifs et passifs du patrimoine de l'entreprise.

En d’autres termes, l’inventaire annuel va recenser les biens, les créances, ainsi que les dettes de l'entreprise, avant de les estimer, chiffres concrets à l’appui.

Inventaire annuel : Une mission à prendre au sérieux

Le point faible de l’inventaire général annuel réside dans la masse de travail qu’il impose. En effet il nécessite parfois le renfort des équipes par des personnes n’ayant aucune expérience et donc aucune idée des conséquences que peuvent avoir les erreurs de comptage. C’est la raison pour laquelle il faut attribuer cette tâche à des équipes motivées et très bien formées car dans le cas contraire, la fiabilité de l’inventaire devient incertaine et les anomalies à vérifier risquent d’être nombreuses.

Il est possible également que, durant la période du comptage, l’entreprise soit obligée de suspendre une partie de ses activités, si ce n'est la totalité. Ceci pourrait lui coûter beaucoup d’argent.

Inventaire annuel : Comment procéder ?

Commencez par vous assurer que l’entreprise possède bien des biens physiques et durables, puis procédez au dénombrement et à l’évaluation des stocks. À ce stade, sachez que vous avez deux missions, en fonction de la nature des biens en question. S’il s’agit de biens destinés à la revente en l'état (marchandises), vous devez rechercher les coûts d'achat. S’il s’agit de biens produits par l’entreprise, vous devez calculer les coûts de production.

Faites une recherche exhaustive des montants dus à l’entreprise et non recouvrés (créances), et procédez à la vérification des sommes des comptes de trésorerie.

Dénombrez et effectuez une estimation complète des valeurs mobilières de placement (SICAV, FCP…), puis penchez-vous sur les emprunts afin de déterminer le capital à rembourser.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61