Entreprise en difficulté : la procédure de sauvegarde

Comme son nom l’indique, la procédure de sauvegarde permet à l’entreprise de survivre et de pouvoir poursuivre son activité en dépit des problèmes risquant de provoquer son anéantissement. 

La procédure de sauvegarde est une situation intermédiaire générée par des difficultés au sein de l’entreprise. Elle précède la cessation de paiement et le redressement judiciaire. Elle est valable pour toute société prouvant qu’elle n’est plus en mesure de surmonter les difficultés sans pour autant atteindre l’état de cessation de paiement. La notion de difficultés surmontables est laissée à l’appréciation du juge.

COMMENT BÉNÉFICIER DE LA PROCÉDURE DE SAUVEGARDE ?

Pour en bénéficier, le chef d’entreprise commence par saisir le président du tribunal de commerce ou le tribunal de grande instance, compétents (selon le type d’entreprise). En cas d’approbation, le tribunal désigne les membres de la procédure, à savoir :

un juge commissaire

un représentant des créanciers

un représentant des salariés

des contrôleurs

un administrateur judiciaire

QUELS SONT LES AVANTAGES ?

Parmi les avantages procurés par ce processus, on cite :

l’abandon des termes des dettes
la suspension des procédures individuelles
la suspension du cours des intérêts

Il est important de préciser que le chef d’entreprise, les débiteurs et les créanciers subiront quelques conséquences.
Le tribunal peut toujours annoncer la dissolution du plan de sauvegarde.

À lire également

Entreprise en difficulté

Le dépôt de bilan...

Comment éviter la cessation de paiement ?
Entreprise en difficulté
Le 16 Avril 2015

Comment éviter la cessation de paiement ?

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61