Comment faire pour communiquer quand on est un consultant indépendant ?

Gestion d'entreprise • Publié le vendredi 1 janvier 2016, mis à jour le vendredi 1 janvier 2016
Comment faire pour communiquer quand on est un consultant indépendant ?

100 000. C’est le nombre de structures de conseil que comptait la France en 2011, soit 3 fois plus qu’en 2001. Autant dire que la réussite d’un consultant, aujourd’hui, passe avant tout par sa capacité à communiquer au bon moment pour toucher des prospects qualifiés. Mais c’est aussi l’une des tâches les plus délicates quand on n’est pas consultant en communication. Voici 3 conseils pour communiquer efficacement quand on est consultant indépendant.

Consultants indépendants : développez votre réseau

Le premier des canaux de communication pour le consultant indépendant, c’est le réseau. Physique en premier lieu, cela va de soi : le métier de consultant est un métier de relation, de contact, d’échanges et d’affinités. Aussi, il va de soi que pour communiquer, il faut impérativement rester en contact avec ses relations professionnelles antérieures : anciens clients, anciens partenaires, anciens collègues. Vous devez leur faire savoir que vous vous êtes mis à votre compte et les rencontrer (au restaurant, chez vous, dans vos bureaux) pour échanger avec eux, renouer le contact, prendre de leurs nouvelles et leur parler de votre projet.

Chaque département regorge de « rendez-vous business », de « soirées réseautage » et autres événements où se réunissent cadres et dirigeants pour échanger d’un sujet ou d’un autre. C’est lors de ces événements que vous allez pouvoir rencontrer de nouveaux prospects, prendre un premier contact et distribuer (avec parcimonie !) vos cartes de visite.

Enfin, vous pouvez également proposer de réaliser des conférences (auprès de la CCI ou de la CMA par exemple) au cours desquelles vous pourrez donner quelques astuces concernant votre domaine d’expertise, pour permettre aux entrepreneurs d’améliorer leur business et leur montrer votre expertise !

Soyez présent sur le web

L’autre réseau, c’est le réseau numérique évidemment, le web, l’internet. Il est aujourd’hui impensable de ne pas disposer a minima d’un site vitrine ou d’un blog et d’un compte Google My Business pour disposer au moins d’une visibilité locale. Les réseaux sociaux professionnels sont également indispensables et vous ne pouvez faire l’impasse sur Viadeo et Linkedin pour établir et garder le contact avec vos relations et vos prospects.

Enfin, il peut être extrêmement pertinent de tenir un blog, animé régulièrement, dans lequel vous publierez des billets de conseil, d’avis personnel sur l’actualité entrepreneuriale et économique, etc. Cela démontre votre expertise et peut vous permettre de récupérer du trafic qualifié.

Utilisez les plateformes de mise en relation

Le problème, c’est qu’une présence numérique peut coûter cher en temps et en investissement personnel et financier si vous voulez qu’elle soit véritablement performante.

Aussi, pour compléter votre réseau physique et votre présence numérique minimale, les plateformes de mise en relation telles que Petite-entreprise.net vous apportent un sérieux avantage concurrentiel : c’est la plateforme qui se charge de générer le trafic en travaillant sa visibilité puis c’est elle qui redirige les prospects vers vous. En échange, il vous suffit de respecter une charte qualité et d’accepter d’être évalué par vos clients. Cela simplifie les choses pour vous comme pour vos clients.

Pensez-y : intégrez le répertoire Petite-entreprise.net !

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61