L'apprentissage, pour qui ? comment ?

Depuis le 1 janvier 2007, les entreprises de plus de 250 salariés domiciliées en France sont dans l’obligation de recruter des apprentis qui sont donc en contrat d’apprentissage. Mais il faut dire que l’apprentissage intéresse aussi les entreprises puisqu’elles ont la possibilité de former leurs propres futurs salariés.

Mais n’est pas apprenti qui veut, il y a certaines conditions auxquelles il faut répondre pour pouvoir profiter de ce contrat spécifique.

Aujourd’hui, beaucoup de grandes écoles et d'universités proposent aux étudiants la possibilité d'acquérir par la voie de l'apprentissage un diplôme d'ingénieur ou d'école de commerce.

Ce contrat est destiné aux jeunes de 16 ans à 26 ans qui désirent acquérir une qualification en formation professionnelle alternée. Il est possible d'en profiter jusqu’à 30 ans sous certaines conditions particulières.

Toutefois, l’apprentissage est soumis à des règles juridiques très spécifiques. L’entreprise et l’apprenti doivent conclure un contrat type d’une durée déterminée, entre 1 an et 3 ans et qui peut se poursuivre jusqu’à 4 ans pour les handicapés. L’entreprise s’engage à lui verser un pourcentage du SMIC conformément à la législation en vigueur. Il faudra également veiller à vérifier si l’apprenti est inscrit dans un CFA. Si ce n’est pas le cas, l’entreprise pourra l’accompagner dans son inscription. En signant le contrat l’entreprise s’engage à lui laisser du temps pour ses cours qui sont inclus dans le temps total de travail et à lui assurer un maître d’apprentissage.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61