A quels secteurs profite le plus la délocalisation ?

Le coût de la main d'oeuvre

Le principal gain de la délocalisation concerne généralement les épargnes faites en matière de frais de main d’œuvre. De ce fait, les secteurs concernés par la délocalisation sont fortement influencés par ce facteur.

Les secteurs qui profitent le plus de la délocalisation sont donc les secteurs à production traditionnelle ou les produits ne sont pas très sophistiqués et ne nécessitent pas de compétences particulières. Ce sont généralement des domaines où la main d’œuvre constitue la part la plus importante des frais de production.

Les secteurs les plus concernés

Dans le marché de textile français par exemple, le coût de la main d’œuvre représente quasiment les deux tiers des frais de production. La délocalisation peut réduire ces frais qui sont dans certains pays jusqu’à 70 fois moins importants que dans le pays d’origine.

D’autres secteurs, moins traditionnels et plus techniques sont aujourd’hui de plus en plus concernés par la délocalisation. Il s’agit des produits de type électronique souvent utilisés dans la vie quotidienne tels que l’électroménager, les télévisions, les radios… dont la production ou l’assemblage est généralement délocalisé dans les pays d’Asie.

Plus récemment, avec les avancées dans le domaine de la communications et l’avènement d’internet se sont les services qui se délocalisent : services techniques, standard, programmation informatique

Cette fiche répond-elle
à votre question ?
Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61