Créateurs : A quoi sert le Prévisionnel ? Comment faire un Prévisionnel ?

Créateurs : A quoi sert le Prévisionnel ? Comment faire un Prévisionnel ?

Tous les créateurs et créatrices d’entreprises connaissent cette étape fondamentale de la mise en œuvre de leur projet : la préparation du prévisionnel financier.

Mais il est certain aussi que l’on ne pourra évoquer l’utilité du prévisionnel que lorsqu’on aura, au préalable, défini cette notion de manière à la distinguer clairement de toute notion voisine.

Communément désigné sous le nom diminutif de « prévisionnel », le prévisionnel financier se présente sous forme de tableaux, à dominante comptable, qui décrivent l’aspect financier du projet d’entreprise en cours de création et ce, afin de pouvoir convaincre la banque ou d’autres investisseurs éventuels.

A ce niveau, il arrive que le prévisionnel soit confondu avec le business plan dont il ne représente, en fait, que la partie financière. Le business plan est, effectivement, divisé en plusieurs parties qui incluent, notamment, l’étude du marché et la  stratégie commerciale choisie.

Par ailleurs, l’importance du prévisionnel se révèle, également, dans sa portée temporelle. Généralement conçu pour une période de trois ans - voire cinq ans, selon la nature du projet- le prévisionnel permet de se projeter dans le futur et de prévoir l’évolution financière de l’entreprise, après sa création.

En effet, on peut dire que la préparation du prévisionnel intéresse aussi bien le créateur d’entreprise que ses partenaires financiers.

Pour le créateur d’entreprise, l’utilité du prévisionnel se place à plusieurs niveaux que l’on peut énumérer comme suit :

  • L’étude de faisabilité du projet : alors que les créateurs d’entreprise ne conçoivent souvent le prévisionnel que comme une étape nécessaire pour convaincre et attirer d’éventuels investisseurs, sa préparation permet de vérifier un élément essentiel, et même crucial, à savoir : la faisabilité du projet et au-delà, sa viabilité à moyen et long termes. Si, au stade théorique, beaucoup d’idées peuvent sembler séduisantes et prometteuses, toutes ne sont pas pour autant porteuses de projets voués à la réussite. La mise en pratique du projet s’avère souvent bien plus périlleuse que prévu, parfois même impossible, eu égard aux moyens techniques, financiers et matériels qu’il faudrait déployer pour concrétiser le projet et le mener à terme.

Plutôt que de se lancer « à l’aveuglette », le créateur d’entreprise a tout intérêt à mesurer – pour lui-même bien avant les investisseurs potentiels – le degré de faisabilité de son projet et sa viabilité, c’est-à-dire, ses chances de survie pour les cinq premières années, au moins.

Car aucun créateur d’entreprise ne voudra dépenser autant d’argent et d’énergie si l’étude de faisabilité du projet n’est pas, au final, positive. D’où, l’intérêt de commencer par cette étape préliminaire pour évaluer la possibilité de concrétisation de son projet avant d’aller plus en avant.

  • La détermination de la portée du projet : le prévisionnel permet au créateur d’entreprise de mesurer l’étendue réelle de son projet. Il peut ainsi découvrir certaines failles ou certains éléments qui ne lui étaient pas apparus, de prime abord, mais qui sont de nature à l’aider à réorganiser l’affectation de ses ressources - notamment financières - pour réaliser au mieux son projet. Cela lui permettra également d’exposer clairement ledit projet et d’expliquer, de manière détaillée, aux investisseurs potentiels l’usage qui sera fait des fonds accordés pour obtenir le résultat visé.
     
  • L’identification des besoins financiers : le créateur d’entreprise ne pourra définir ses besoins en financement que lorsqu’il aura élaboré son prévisionnel financier. Celui-ci lui permettra d’identifier, clairement et de manière précise, la nature du financement à obtenir (à court, moyen ou long terme) et sa valeur estimée en chiffres, ce qui est essentiel pour convaincre les investisseurs potentiels.

La dernière étape peut paraître évidente, voire élémentaire. Pourtant, elle est aussi importante que toutes les autres car son efficacité déterminera, en majeure partie, le succès de la démarche d’obtention du financement du projet.

  • L’adaptation des recherches de fonds : cette  étape est liée à celle qui la précède au point de dire qu’elle en est la conséquence dans la mesure où l’identification des besoins financiers permet au créateur d’entreprise d’adapter sa stratégie de recherche de financement selon la nature des fonds à obtenir, leur affectation dans la réalisation du projet et leur montant chiffré. Selon ces critères, il appartient à l’entrepreneur de  déterminer la source de financement la plus adaptée à ses besoins réels et de se tourner soit vers ses proches et sa famille, soit vers les banques  et autres organismes de capital-risque…

Concernant les partenaires financiers potentiels du créateur d’entreprise, l’intérêt du prévisionnel n’est pas moindre puisque son importance se situe, principalement, à trois niveaux :

  • La compréhension de la portée réelle du projet : lorsqu’il est bien élaboré, le prévisionnel remplit pleinement son rôle premier auprès des investisseurs potentiels, à savoir celui de leur expliquer, sans aucune ambiguïté, toute la portée financière du projet.

Une présentation claire et détaillée ne peut que conquérir les partenaires financiers éventuels du créateur d’entreprise qui auront, ainsi, l’impression d’être véritablement impliqués dans le projet, au-delà de toute considération financière.

  • L’identification des risques financiers inhérents au projet : la préparation du prévisionnel est une étape décisive car elle porte en elle les germes du succès futur des démarches du créateur d’entreprise auprès d’investisseurs potentiels ou de son échec. En effet, le prévisionnel doit permettre aux interlocuteurs financiers  du créateur d’entreprise d’identifier clairement les risques liés au financement du projet qu’on leur soumet. Loin d’être une tare, la présence des risques est inhérente à l’idée même de projet. Toute initiative comporte des dangers et des limites, qu'ils soient dûs à la nature même du projet, au secteur d’activité visé ou encore, aux aléas économiques qui rendent toute stabilité relative et temporaire.

Cette identification précise générera, à son tour, des propositions qui tiennent compte non seulement de la nature de la demande de financement mais également, des spécificités du projet en s’adaptant aux besoins précis du créateur d’entreprise qui sollicite le financement. Ce qui signifie des propositions sérieuses et crédibles, à la mesure du projet en question.

La dernière utilité du prévisionnel par rapport aux investisseurs potentiels est d’une importance capitale dans la détermination du sort de la demande de financement présentée par le porteur du projet :

  • L’évaluation de l’attrait financier du projet : afin de susciter l’intérêt des potentiels bailleurs de fonds auxquels le créateur d’entreprise devra s’adresser, le prévisionnel doit mettre en relief l’attractivité financière du projet qu’il compte réaliser. Cette étape est tout aussi importante que celle de l’identification des risques car elle pèsera lourd dans la balance au moment où les investisseurs sollicités décideront ou non de financer le projet qui leur est soumis. En tout état de cause, la clarté et la précision du prévisionnel permettront, dans un premier temps, d’instaurer  le climat de confiance nécessaire entre le porteur de projet et ses interlocuteurs financiers.

En définitive, une bonne préparation du prévisionnel est essentielle pour arriver à convaincre les investisseurs de financer un projet en cours de réalisation. Néanmoins, le créateur d’entreprise ne doit pas négliger la forme car une présentation claire et précise est capitale pour retenir l’attention des bailleurs de fonds et obtenir le soutien financier escompté.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61