Commerçants : le risque incendie

Hôtels, cinémas, musées, restaurants, magasins, etc. sont des lieux où se concentre un nombre important de personnes. Pour éviter que le moindre incident ne se transforme en tragédie, il est important de suivre à la lettre les règles de sécurité à appliquer dans les "établissements recevant du public" (ERP) et les "immeubles de grande hauteur" (IGH), notamment en ce qui concernen la prévention des risques d'incendie, au moins aussi importantes que la préoccupation numéro 1 des commerçants à savoir les cambriolages... Le point dans cet article. 

 

Obligation d'équiper son commerce contre les risques d'incendie

La protection contre le risque incendie est un point très important qu’il ne faut absolument pas négliger. En effet, légalement, chaque commerçant est tenu d’équiper correctement son commerce contre les risques incendiaires. De plus, il faut avoir à l’esprit, qu’un incendie est souvent ravageur. Ne pas se préparer à une telle éventualité peut avoir des répercussions désastreuses.

La réglementation promulguée actuellement est particulièrement exigeante. Les détenteurs d’établissement relevant du public (ERP) sont dans l’obligation d’appliquer des mesures de prévention contre les incendies tout en assurant des structures qui prévoient l’évacuation du public. En aucun cas le commerce ne sera ouvert s’il n’est pas strictement conforme aux réglementations en vigueur.

La protection contre l’incendie implique deux autres réglementations astreignantes qu’il faut savoir appréhender. La première porte sur les établissements recevant du public tandis que la deuxième est axée sur le Code du Travail.

Des réglementations qui varient d'un commerce à un autre

La loi qui réglemente les ERP privilégie les structures d’évacuation car la préservation du public est la priorité absolue.

Les matériaux utilisés pour l’édification de l’établissement et sa décoration doivent être certifiés résistants au feu. (classés de M0, incombustible, à M4, facilement inflammable dans la classification française).

Il faut savoir que la réglementation concernant le risque incendie varie d’un commerce à l’autre. Elle dépend directement de leur activité et leur capacité d’accueil. Cette activité est désigné par une lettre (M,N pour les restaurants et les débits de boissons, O pour les hôtels….).

Ainsi chaque exploitant sera tenu de respecter un texte de loi et des mesures spécifiques relatives à la catégorie à laquelle son commerce appartient.

Les ERP sont régulièrement contrôlés ( deux à cinq fois par an) par les commissions communales ou par les sous-commissions départementales pour la sécurité contre les risques d’incendie et de panique. Toute action de construction non soumise à un permis ou à une déclaration de travaux devra être étayée par un dossier de sécurité. Ce dossier devra comporter une liste descriptive et exhaustive de l’ensemble des matériaux utilisés ainsi que des plans.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61