Comment gérer ses flux de trésorerie ?

Comment gérer ses flux de trésorerie ?

Création d'entreprise • Publié le vendredi 10 avril 2015, mis à jour le mercredi 20 mars 2019

La gestion de la trésorerie repose sur l’établissement de l’équilibre entre tous les encaissements et décaissements enregistrés sur les comptes bancaires de l’entreprise. Le contrôle de ces flux d’entrée et de sortie d’argent est à la base du pilotage de trésorerie permettant de garantir les liquidités nécessaires à l’exercice de l’activité de la structure. Comment donc gérer ces flux de trésorerie pour assurer l’équilibre financier de votre trésorerie et subvenir aux dépenses de votre entreprise ?

7 astuces primordiales pour la gestion des flux de trésorerie

Les flux de trésorerie, appelés aussi cash flow, sont la meilleure garantie contre tout risque de faillite pour les entreprises. Ainsi, pour ce prémunir contre cette fatalité, optez pour des astuces comme :

Limiter ses dépenses

Contrôler ses dépenses est indispensable. Surtout en cas de démarrage d’entreprise, bannissez au maximum les dépenses superflues.

Définir ses besoins

Lorsqu’on a pour objectif de mettre un projet sur pied, l’heure n’est pas aux caprices. Si vous êtes sur le point de faire des dépenses pour l’achat de matériel dont vous pouvez largement vous passer, ne le faites pas et focalisez sur vos priorités en termes de charges et de dépenses fixes.

Etre drastiquement réaliste voire pessimiste

Optez pour les scénarios les moins avantageux pour la prévision de vos finances pour vous prémunir contre les événements impromptus et ne prendre comme seul risque que celui d’avoir de bonnes surprises dans les cas où les choses se passent pour le mieux.

Soigner et entretenir vos clients

Le paiement de leurs factures étant votre principale entrée d’argent, sachez établir des rapports de confiance avec eux de sorte que même en cas d’incapacité ou de retard de paiement de leur part, vous en soyez averti. Recouvrement et relance de vos clients sont des tâches à faire fréquemment et non occasionnellement.

Établir et actualiser votre plan de trésorerie

Si réaliser votre plan de trésorerie vous servira de feuille de route pour monter votre projet, sachez le consulter souvent pour y apporter les modulations inhérentes à l’évolution de votre activité. Pendant la première année d’exercice, il convient d’opter pour une mise à jour hebdomadaire pour ensuite évoluer vers une actualisation mensuelle une fois le cap de l’année dépassé.

Prendre en compte les délais de paiements des factures

Si un client s’acquitte de sa facture, ceci ne se fait malheureusement pas toujours avant échéance, ce qui peut générer des décalages de trésorerie. Tenez donc compte de ces délais pour la tenue des comptes et l’estimation de vos besoins mensuels financiers.

Prévoir à long terme pour vos charges

Il est des charges fixes assez conséquentes comme les impôts, la TVA ou les cotisations sociales. Prévoyez donc le montant le plus représentatif pour être en mesure de vous projeter au fil des mois. Si vous ne regardez pas au-delà du mois en cours, vous n’êtes pas à l’abri de fâcheuses mauvaises surprises.

En somme, pour la survie de votre entreprise, optez pour le cash ! Avoir du cash est le moteur de votre trésorerie et l’assurance de pouvoir la gérer au mieux. Et vous, quelle astuce vous aide pour une gestion quotidienne de votre trésorerie ?

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61