Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Prévisionnel de trésorerie : tour complet de la question

Publié le jeudi 3 janvier 2013, mis à jour le mercredi 20 juin 2018

Le prévisionnel de trésorerie ou bilan prévisionnel sert à schématiser la situation financière future de votre projet. Il permet à l’entrepreneur de prévoir toutes ses sorties et entrées d’argent et de déterminer de la sorte ce que lui coûtera et lui rapportera l’entreprise. Ce document est également destiné à vos partenaires financiers (banquiers, investisseurs, associés…) pour les convaincre de l’avantage d’investir dans votre projet. Ce bilan permet ainsi de prévoir vos besoins et d’anticiper sur les éventuelles contraintes pour un meilleur pilotage de votre projet.

Que faut-il savoir pour établir un prévisionnel de trésorerie ?

Il faut savoir qu’un prévisionnel de trésorerie reflétera la situation exacte mensuelle de votre compte bancaire. Il est d’usage de l’établir sur une période s’étalant de 1 à 3 ans. Il est judicieux de ne pas le faire sur une période trop longue car le facteur temps augmente le facteur aléas et risques imprévus, de nature à fausser les prévisions avancées.

Le plus important pour la réalisation de votre plan prévisionnel de trésorerie est de coller au mieux à la réalité des choses et de l’adapter au maximum au profil de votre interlocuteur. C'est-à-dire qu’en évitant les extrêmes d’optimisme et de pessimisme, faites en sorte de rassurer votre banquier et de ne pas décourager un futur collaborateur ou investisseur. Même s’il est fréquent d’établir des plans prévisionnels annuels, essayez de vous en tenir à une gestion mensuelle de vos comptes.

Pour chaque mois, en fonction du solde et des encaissements à enregistrer, vous déduirez les charges prévues pour établir la situation de votre compte. Que vous soyez débiteur ou créditeur, c’est l’évolution de cette situation qu’il importera de suivre de près pour optimiser votre stratégie ou rectifier le tir. Pour tous ces mouvements d’argent, il faut tenir compte des délais de paiements auprès de vos fournisseurs et de la part de vos clients pour une gestion préventive des fluctuations anticipées.

En cas de déficit à la hausse au fil des mois, la rentabilité de votre projet ou la gestion de votre trésorerie sont à mettre en cause. Si votre déficit est fixe mais réitérant, essayez d’en revenir aux capitaux qui peuvent être insuffisants. Si par contre le déficit est occasionnel, il reflète un simple décalage de trésorerie réparable par une facilité de caisse.
En cas de compte créditeur, deux cas de figure peuvent se présenter. Il s’agit soit d’un excédent stable traduisant un équilibre entre vos finances et vos besoins, soit d’un excédent en croissance engendrant une capacité d’épargne, d’investissement et d’augmentation de revenus.

Il est important de discerner la différence entre un prévisionnel de trésorerie et un budget prévisionnel. Ce dernier concerne les prévisions en rapport avec les charges et le produit uniquement sans regarder les mouvements d’argent dans les caisses. Le plan de trésorerie est ainsi plus assimilable à un calendrier mensuel des flux d’argent en fonction des encaissements et des décaissements et de leurs délais.

Cet outil de pilotage permet d’être dans l’anticipation des difficultés trésorières et de leur gestion. Pour la réalisation du prévisionnel de trésorerie, il permet de disposer du compte de résultat prévisionnel et du plan de financement.

Intérêts de faire un prévisionnel de trésorerie

Le prévisionnel de trésorerie est un élément clé du dossier financier de tout projet. Il permet de juger de la fiabilité de votre future entreprise. Si vous parvenez à convaincre de la solidité de votre affaire, ce document permettra d’accéder à des demandes de prêts auprès d’organismes banquiers. Ce bilan représente ainsi un outil avec des données palpables pour juger du développement du projet à plus ou moins long terme et attester de sa viabilité et de l’intérêt de le financer. Un bon prévisionnel ne reposant pas toujours sur le scénario le plus optimiste, il donne un aperçu sur les risques éventuels. Ceci reflète la rigueur et la bonne foi du porteur de projet et inspire confiance et implication chez les investisseurs à la recherche de projections réalistes et rassurantes. 
Ainsi le sérieux de vos calculs et prévisions seront le gage de la rentabilité de votre projet. L’estimation de risques permet quant à elle d’évaluer votre aptitude à résoudre les problèmes et gérer les crises. D’ailleurs, une fois établi, ce prévisionnel sera périodiquement révisé pour vérifier sa concordance à la réalité et sa conformité aux prévisions définies.  
Le plan prévisionnel de trésorerie, par sa gestion et son contrôle mensuel, est le seul outil susceptible de dater et quantifier les pics de fluctuation en termes de consommation de trésorerie. Ceci permet de mettre le doigt sur les insuffisances de financements ou les faiblesses de la structure financière et de proposer des stratégies de restructuration. Cet outil analytique est ainsi axé non seulement sur l’anticipation des besoins de trésorerie, mais aussi sur l’appréciation des mesures à prendre pour l’assainissement de la structure financière.

Quels supports pour votre prévisionnel de trésorerie ?

Toutes les données chiffrées d’un plan prévisionnel figurent en général dans un document Excel avec des colonnes imparties à chaque rubrique (encaissements, décaissements, solde final). La feuille Excel servant à l’élaboration du plan doit également contenir tous les chiffres importants (dépenses années précédentes, dépenses année en cours…). Une colonne "Remarque" comporte des frais faisant appel à un traitement séparé (frais de personnel par exemple). Ces chiffres sont parfois repris par le logiciel comptabilité-gestion et permettent une vision mieux structurée de la situation générale. Il convient pour cela d’en maîtriser l’utilisation même pour des volumes limités.

Ainsi comme pour tout support de votre projet, votre bilan prévisionnel doit être élaboré de la manière la plus minutieuse, rigoureuse et pertinente possible pour être le meilleur reflet de votre enthousiasme et de votre potentiel de succès.

Petite-Entreprise.net est spécialiste de la rentabilité dans les TPE pour prévenir les problèmes de trésorerie. Nous disposons d'un réseau d'experts sur toute la France, compétents et engagés dans une démarche qualité et sont là pour aider les TPE à faire face à l'avenir. 

Vous avez des problèmes de trésorerie ? Fabrice vous répond ! 


Publicité

Soyez le premier à commenter cette article