Avoir un apport personnel au moment de sa création d'entreprise

Définition de l'apport personnel

Lors de la création d’une entreprise, plusieurs types de financements sont envisageables, voire nécessaires, pour lancer l’affaire : emprunts à moyen ou long terme, crédit-bail, subventions, apport des associés, ou encore l’apport personnel. L’apport personnel est cette part du financement de l’entreprise qui provient du patrimoine personnel et privé du créateur de l’entreprise. Les apports peuvent être "purs et simples", "à titre onéreux" ou "en industrie".

 

Typologie d'un financement personnel

Le financement personnel est constitué d’apports qui sont soit :

- En numéraire : une somme d’argent donnée.

- En nature : apports de biens (un immeuble, un fonds de commerce…, un brevet d’invention...)

Dans tous les cas, et peu importe la nature de l’apport, il doit avant tout être suffisamment important pour couvrir une part des investissements à réaliser, et du besoin en fonds de roulement nécessaire au démarrage de l'activité.

Sachez que, de manière générale, les banquiers exigent un apport personnel avant de s'engager auprès du patron d'entreprise. La banque s’attendra également à ce que cet apport soit suffisamment conséquent. L’importance de l’apport reflètera le niveau d’implication du créateur dans son projet et aussi sa détermination à le mener à bien dans les meilleures conditions financières possibles.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61