Comment créer une société tout en étant au chômage ?

Création d'entreprise • Publié le jeudi 10 juin 2021 par Christophe Duboin-Bidet
Comment créer une société tout en étant au chômage ?
Christophe Duboin-Bidet
Par Christophe Duboin-Bidet
Conseiller(e) Local(e) Rivalis dans le 34 Hérault

La quête d’indépendance semble être au cœur des préoccupation des français. Le nombre de création d’entreprise ne cesse d’augmenter et 21% des français souhaitent se lancer en 2021. Nombreux sont ceux qui profitent d’une période de chômage pour se mettre à leur compte. C’est votre cas ? Il y a certaines choses à savoir avant de vous lancer.

Les avantages de créer une entreprise en étant au chômage

Vous êtes inscrit·e à Pôle Emploi et vous souhaitez monter votre propre boîte ? C'est une excellente idée ! Vous allez pouvoir conserver tous vos droits et continuer à percevoir vos indemnités.

D’autre part, vous allez également conserver votre inscription à la sécurité sociale durant 1 an après la fin de vos indemnités.

Pour finir, en tant que créateur d’entreprise, vous bénéficiez de l’ACRE : l'aide à la création ou à la reprise d'une entreprise. Cette aide consiste en une exonération partielle de charges sociales en début d'activité.

Ces avantages vont vous éviter de devoir vous verser un salaire dès le démarrage de votre activité. Votre affaire aura ainsi le temps de se développer avant votre première rémunération.

Les règles à suivre pour créer son entreprise en étant au chômage

Il est nécessaire que vous fassiez le choix de créer une SASU (société anonyme simplifiée unipersonnelle), muni·e d'un capital social que vous choisissez, à partir de 1 €.

Dans votre prévisionnel d’exploitation, veillez à nos pas vous verser de salaire la première année (ou les deux premières années). 

Dès que votre entreprise est créée, faites-le savoir à votre conseiller Pôle Emploi et précisez que vous souhaitez bénéficier du maintien de vos allocations chômage.

Déclarez vos achats professionnels en charge

Sachez que vous avez le droit de basculer des charges pendant 6 mois AVANT l'ouverture de votre SASU. Chose qui vous permettra de récupérer la TVA et vous permettra de rembourser les dépenses qui ont servi à l’ouverture de votre SASU.

Vous avez tout intérêt à prendre en compte un maximum de frais professionnels, qui ont un rapport, même éloigné, avec l'ouverture de votre SASU.

Par exemple, vous avez le droit de mettre en charge tous vos déplacements kilométriques, vos repas, 15% de vos charges familiales si vous décidez de localiser votre entreprise chez vous, votre téléphone portable, votre Box, votre ligne fixe, vos vêtements de travail etc.



Lorsqu’on se lance dans la création d’une entreprise, il est important de mettre toutes les chances de son côté. Pouvoir bénéficier du chômage et déclarer vos charges sont deux bonnes astuces. Une troisième astuce consiste à se faire accompagner ! Votre Conseiller local peut vous guider dans votre création, dans la rédaction de votre business plan et le dépôt informatique de votre société.


Cette fiche répond-elle
à votre question ?

À lire également

Les aides et subventions pour créateur d'entreprise
Création d'entreprise
Le 12 Décembre 2018

Les aides et subventions pour créateur d'entreprise

SASU, EURL, SARL, EIRL… quel statut choisir ?
Création d'entreprise
Le 9 Février 2017

SASU, EURL, SARL, EIRL… quel statut choisir ?

Devenir entrepreneur après avoir été licencié
Création d'entreprise
Le 28 Mars 2019

Devenir entrepreneur après avoir été licencié

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61