Paysagiste : Comment ce dirigeant a retrouvé rentabilité et sérénité ?

Cas pratiqueConstruction, BTP • 68 Haut-Rhin
Publié le lundi 21 octobre 2019 par
Nicolas KAISER
Par Nicolas KAISER
Conseiller(e) Local(e) Rivalis dans le 68 Haut-Rhin

Dans ce cas client, je parle d'un artisan paysagiste qui pensait arrêter son métier car il travaillait beaucoup pour finalement gagner un SMIC. Il était épuisé mentalement. Il ne payait plus son comptable depuis 2016, et avait des capitaux propres négatifs. Donc impossible d’obtenir des financements pour investir dans de l’équipement. Depuis que je l'accompagne, les premiers résultats sont là et ce dirigeant a retrouvé le sourire !

Le constat : une entreprise fragile

  • Le gérant a créé sa société de paysagisme il y a 7 ans.
  • Ces capitaux propres étaient à -10 000 € donc il n’a jamais dégagé suffisamment de résultat et a toujours été en difficulté de trésorerie.
  • Il avait également une dette de 7 200 € avec son comptable et 2 000 € d’Urssaf.
  • Son équipement était presque en totalité amorti et assez usé, donc beaucoup d’investissements à prévoir pour la pérennité de la société.
  • Il travaillait deux heures pour n'en vendre qu'une, avec un prix de vente à revoir : il y a donc une belle marge de progression coté productivité

Les objectifs : remonter les capitaux propres et la rentabilité de l'entreprise

Nous avons défini 3 objectifs prioritaires pour la fin de l'exercice (fin septembre) : 

  • Rattraper les 10 000 euros de capitaux propres pour pouvoir demander des financements sur le nouvel exercice.
  • Payer toutes ses dettes
  • Augmenter le salaire du dirigeant à 3000 euros par mois.

Le dispositif mis en place : faire un suivi sur des chiffres précis

Le dispositif a consisté à redonner de la visibilité au dirigeant sur son activité et ses chantiers :

  • J’ai commencé par un diagnostic d’entreprise et mis en évidence le manque à gagner qu’a eu l’entreprise sur l’année du bilan et le potentiel de gain que je pouvais lui apporter sur l’année à venir
  • Nous avons ensuite travaillé sur le prévisionnel en prenant en compte tous ses projets futurs et nous avons validé le modèle économique (coût de l’heure, taux horaire, marge marchandise)
  • J’ai ensuite donné l’accès au logiciel Henrri Pilotage Rivalis pour qu’il ait son tableau de bord avec ses objectifs, l’analyse de rentabilité de ses devis, de son prix de revient et les indicateurs de sa société en temps réel. Cela permet de suivre les résultats par rapport aux objectifs, notamment la vente des heures de Main d’oeuvre et la marge moyenne, et de mettre en évidence toute dérive pour la corriger immédiatement.
  • Nous suivons également de près le taux de concrétisation des devis, et le carnet de commandes en relançant les clients régulièrement.
  • Pour finir nous avons mis en place un planning et un suivi de chantiers, de façon à voir immédiatement les retards de chantier, et le dépassement des achats par rapport au devis.

Le plus important est que le chef d’entreprise raisonne de façon concrète et chiffrée, et non pas au feeling comme font la plupart des patrons de TPE. C’est cela qui va lui apporter de la sérénité au quotidien.

Les résultats

On travaille ensemble depuis mai 2019, et il a déjà augmenté son salaire de 1000 € par mois et remboursé son comptable de moitié et va payer l’autre moitié ce mois-ci.

Mon client va finir son exercice fin septembre et nous allons donc attendre le bilan pour voir définitivement les résultats apportés. La trésorerie va nettement mieux et le client a déjà pleins de projets pour le prévisionnel du nouvel exercice, ce qui montre bien qu’il a repris goût en son métier et ça c’est le plus important.

Découvrez la video de ce cas pratique

Obtenez un RDV gratuit

avec l'un de nos 522 Conseillers locaux présents partout en France et DOM-TOM

Prosperine

À lire également

Transports : Comment cette entreprise a résolu un grave problème de trésorerie
Logistique, transport, maintenance - 67 Bas-Rhin
Le 29 Octobre 2019

Transports : Comment cette entreprise a résolu un grave problème de trésorerie

BTP : Comment cette entreprise a augmenté son résultat de 34 000€ ?
Construction, BTP - 68 Haut-Rhin
Le 3 Octobre 2019

BTP : Comment cette entreprise a augmenté son résultat de 34 000€ ?

Ebéniste : Comment cet artisan a pu sauver son entreprise ?
Artisan - 974 La Réunion
Le 2 Octobre 2019

Ebéniste : Comment cet artisan a pu sauver son entreprise ?

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61