Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer

La franchise, qu'est-ce que c'est ?

Publié le mercredi 21 décembre 2016, mis à jour le mercredi 21 décembre 2016
La franchise est un accord commercial entre deux entreprises indépendantes juridiquement et financièrement : le franchisé et le franchiseur. Ce modèle séduit de plus en plus de candidats entrepreneurs. En 2015, plus de 1.800 franchiseurs étaient recensés en France. Ce succès n’est pas étonnant car la franchise présente de nombreux avantages.

Les principes de la franchise

Le franchiseur est un commerçant qui doit avoir fait la preuve du succès de son concept à travers au moins deux points de vente et deux bilans d’exploitation positifs. Fort de cette expérience, il doit proposer au franchisé une base de clientèle ralliée sous son enseigne ou sa marque, un savoir-faire et une assistance technique et commerciale. 

La notoriété de la marque du franchiseur garantit une base de clientèle et une crédibilité supplémentaire du franchisé auprès des banques. 
Le franchiseur s’engage à entretenir et développer son image de marque. Il doit également transmettre son savoir-faire à son futur partenaire, c’est-à-dire l’ensemble de ses méthodes commerciales, techniques, logistiques, informatiques… à travers une formation initiale et continue (tout au long du contrat). 

Enfin, le franchiseur est tenu d’assurer un accompagnement technique et commercial au franchisé dès le montage du projet, lors de l’ouverture du magasin et pendant la durée du contrat. Celle-ci est comprise entre 5 et 10 ans et peut être renouvelable. En contrepartie, le franchisé a des devoirs : il doit payer un droit d’entrée et des royalties et il est tenu d’appliquer la stratégie commerciale du franchiseur, son concept et son savoir-faire.

Les avantages de la franchise

Pour le franchisé, ce modèle économique offre l’avantage de réduire les risques. S’appuyant sur le savoir-faire et la notoriété du réseau, il voit ses chances de réussite augmenter.

Les entreprises créées en franchise ont un taux de survie supérieur à celles créées en solo. Le franchisé reste indépendant : à lui de gérer son entreprise, de prospecter ses clients et de communiquer sur la zone de chalandise attribuée à son point de vente.  Il est aussi propriétaire de son fonds de commerce. 

Tout en restant indépendant, il bénéficie de la force de frappe du groupe : outils de communication, de gestion, plateforme logistique, achats groupés, etc. La notoriété de la marque est aussi pour lui un avantage concurrentiel. 

Pour le franchiseur, ce système lui permet un développement rapide. Il peut plus facilement multiplier les points de vente et augmenter sa visibilité que s’il devait ouvrir à chaque fois un magasin en propre. Grâce au réseau, il peut négocier des prix attractifs auprès de ses fournisseurs. Les retours d’expérience de ses franchisés lui permettent aussi d’ajuster et de faire évoluer son savoir-faire.

Cet article a été rédigé grâce aux informations publiées sur Toute-La-Franchise.com

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article