La gestion des coûts des frais bancaires

Parmi les préoccupations majeures de l’entreprise, en cette période de crise, il y a la maîtrise des coûts de fonctionnement, en général. Ceux-ci incluent, notamment, les frais bancaires, les frais de véhicules et les frais d’assurance.

Comment limiter les frais bancaires ?

Alors que l’on pense les maîtriser par le biais de conventions aussi diverses que les services proposés, les frais bancaires crèvent souvent le budget de l’entreprise bien plus que l’on pourrait le croire. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Les frais bancaires sont des frais perçus par la banque au titre de différentes actions ou services. Il peut, également, s’agir d’une mise à disposition de fonds. On peut citer essentiellement :

  • Les intérêts compte débiteur : si votre compte est débiteur, la banque a le droit de vous facturer des intérêts calculés sur la base du montant, de la durée et d’un taux en pourcentage prédéfini.
  • Les commissions : ce sont les rémunérations perçues par la banque suite à un service rendu (les frais de tenue de compte, frais de prélèvement, frais de virement, frais de paiement à l’étranger, frais des opérations de TPE…) ou suite à une sanction dûe à un découvert sans autorisation préalable.

Pour limiter les frais bancaires, l’entreprise doit négocier avec la banque des taux privilégiés appliqués sur les intérêts et les montants des commissions, en évitant au possible tout dépassement ou débit bancaire.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61