Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Les étapes essentielles de la relance d'impayés

S’il s’avère souvent nécessaire de relancer un client qui a des retards de paiement, il ne faut pas pour autant se précipiter dans la tâche au risque de s’emmêler dans un litige sans fin et qui serait préjudiciable pour les deux parties.

Comment procéder à la relance de retard de paiement ?

A ce niveau, il convient, tout d’abord, de s’assurer que le retard de paiement n’est pas imputable à une négligence de votre part. Il faut, donc, vérifier que les factures impayées ont été envoyées en bonne et due forme au client récalcitrant.

Ensuite, il est bon de rappeler que relancer un client revient à exercer un droit tout à fait légitime et que le client ne s’offusquera pas de pareille démarche. Bien au contraire, cela le confortera dans l’idée qu’il traite avec une entreprise sérieuse et organisée.

Enfin, la relance est soumise à certaines règles de forme et de fond qu’il convient de respecter, particulièrement :

  • La démarche doit être progressive, c’est-à-dire, ne pas menacer le client de recours en justice, dès la première relance.
  • Laisser une preuve matérielle de chaque relance, qu’elle soit écrite ou téléphonique, afin de constituer un dossier complet, utile en cas de litige.
  • Laisser la porte ouverte au dialogue en suggérant au client qui a des difficultés de trésorerie, par exemple, des solutions adaptées à sa situation.

 

Publicité