Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 1h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 1h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Comptable et expert comptable : quelles différences ?

La différence entre le métier de comptable et le métier d’expert comptable se situe essentiellement à deux niveaux : au niveau du diplôme et au niveau de la responsabilité et l’étendue des missions de chacun.

Différence au niveau du diplôme :

Avec un niveau d’études en gestion comptable de 2 ou 5 ans après le bac, une personne peut accéder au métier de comptable.
 
Pour accéder au métier d’expert comptable, une personne doit obtenir le diplôme national d’expertise comptable qui demande huit années d’études supérieures après le bac. Dans le cadre de ce long cursus, celle-ci doit accomplir avec succès trois ans de stage au sein d’un cabinet d’expertise comptable. Pour exercer en qualité d’expert comptable, elle doit ensuite s’inscrire auprès de l’ordre des experts comptables.
Différence au niveau de l’étendue des missions

Le comptable peut exercer son métier en tant que salarié d’une entreprise ou dans le cadre d’une profession libérale. Celui-ci doit réaliser l’ensemble des opérations comptables de l’entreprise (tenue de documents comptables annuels, déclarations d’impôts ou de cotisations sociales, gestion de stock, gestion des salaires, gestion prévisionnelle et financière).
 
A la différence du comptable, l’expert comptable ne peut pas être salarié d’une entreprise. Celui-ci doit conserver son indépendance. Il peut réaliser toutes les missions confiées au comptable mais aussi d’autres missions propres à son métier, en particulier tout ce qui a trait :

  • A la vérification des livres comptables.
  • Au contrôle des déclarations fiscales.
  • Au conseil pour l’organisation et la gestion de l’entreprise.
  • A l’assistance en cas de contrôle fiscal réalisé par le service des impôts ou par les organismes sociaux.

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article