Le management interculturel

A l’ère de la mondialisation, de plus en plus d’entreprises sont amenées à ouvrir des filiales partout dans le monde. Néanmoins, il  serait judicieux de leur part de s’adapter aux différents cultures et croyances.

En effet,  même si la culture d’entreprise est universelle comme la vision et la mission de la firme, il a toujours des détails qu’il faut prendre en considération pour ne pas avoir de malentendus au sein des équipes de travails et adapter sa communication.

Désormais, les équipes qui constituent l’entreprise sont de plus en plus hétérogènes avec des croyances et des cultures très différentes. Le devoir du dirigeant est de rassembler ces différents profils autour des valeurs de l’entreprise.

L’expérience à montré, par exemple, qu’aménager des horaires de travail lors du mois de jeûne du ramadan, lorsque la firme est installée dans un pays musulman, à un impact positif, car les travailleurs sentiront une proximité vis-à-vis de leurs dirigeants.

Néanmoins, il faut garder toujours en tête que le meilleur moyen de souder l’équipe est de les réunir autour de la culture d’entreprise.

Ainsi, IBM a réussi à ancrer une culture et une identité profonde qui transcende toutes les différences culturelles pour se rassembler autour d’un seul objectif «la firme ».

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61