Recrutement : Savoir décrypter un CV

Recrutement : Savoir décrypter un CV

Gestion d'entreprise • Publié le jeudi 22 janvier 2015

Ah le recrutement ! Cette étape tant redoutée par la plupart des entrepreneurs parce qu’ils n’y ont pas été formés et ont l’impression soit de se faire avoir par les candidats, soit de perdre du temps… voire les deux ! Pour gagner du temps et optimiser son recrutement, après avoir bien rédigé son offre d’emploi, il faut savoir décrypter un CV de manière à ne sélectionner que les candidats qui correspondent véritablement à ce que vous attendez. Les conseils de Petite-entreprise.net.

La photo : premier critère

Non, ne hurlez pas à la discrimination : nous n’allons pas vous conseiller de recruter les candidats sur leur physique, mais bien d’analyser leur photo de CV pour savoir ce qu’elle dit d’eux. En effet, encore aujourd’hui, de nombreux candidats mettent une photo qui n’a rien à faire sur un CV.

La photo d’un CV, quand elle est présente, doit être une simple photo d’identité. Point. Les candidats qui mettent un portrait découpé dans une photo plus grande, un portrait de studio fait par leur copain photographe amateur, une photo d’eux avec un air pseudo sexy ou hilare doivent être évacués directement : ils ne savent pas distinguer vie professionnelle et vie privée. Or, vous cherchez quelqu’un qui saura faire la part des choses et qui prend un minimum au sérieux sa candidature.


La présentation du CV

La présentation du CV est loin d’être un détail. Elle indique :

  • La capacité du candidat à faire la synthèse de ses expériences en relation avec le poste proposé ;

  • La capacité du candidat à se mettre à votre place et à vous faciliter le recrutement en répondant précisément à vos attentes, sans vous faire perdre du temps ;

  • La capacité du candidat à faire ressortir ses forces tout en masquant ses faiblesses, sans mentir ni tricher : vous avez besoin de salariés qui sont objectifs et lucides quant à leurs compétences.

Aussi, la présentation du CV doit-elle être sobre, claire et efficace. Toutefois, si vous cherchez un profil créatif, un peu d’originalité sera bienvenue, sauf si le CV en devient illisible. La capacité à s’adapter à son interlocuteur doit rester primordiale.

L’organisation du CV : exit le CV de 3 pages…

Un CV devrait idéalement commencer par une liste des savoir-être du candidat puis présenter formation ou expériences professionnelles dans l’ordre le plus cohérent par rapport aux attentes exprimées dans votre annonce. Ensuite, vous devriez retrouver en titre du CV l’intitulé du poste demandé.

Ce cadre de référence vous permettra d’évaluer en un coup d’œil les CV pour trier le bon grain de l’ivraie. Le CV qui commence par la formation qui date pourtant d’il y a 20 ans témoigne au mieux d’un manque d’investissement, au pire d’une incapacité tragique à prendre du recul pour s’adapter aux attentes d’un entrepreneur. Exit, donc.

Le CV qui ne reprend pas l’intitulé du poste puis qui liste la formation puis le parcours professionnel dans l’ordre anti-chronologique est un CV de base envoyé massivement à des dizaines voire des centaines d’entreprises. Exit : le candidat ne souhaite pas venir chez vous, il cherche juste un emploi.

Le bon CV est celui qui s’adapte à vos attentes et qui est organisé de manière à y répondre avec le plus de précision et d’efficacité. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre fiche sur les pièges des CV dans lesquels il ne faut pas tomber.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61