Devenir franchisé mode d’emploi

La création d’entreprise ne s’est jamais aussi bien portée en France, et l’une des voies parmi les plus populaires que choisissent les entrepreneurs est celle de la franchise. Parce que se lancer seul peut se révéler anxiogène, opter pour la franchise permet de s’appuyer sur un réseau établi, d’adhérer à un concept qui a fait ses preuves et au final limiter les risques d’échec.
 
S’informer au préalable
Devenir franchisé implique nécessairement de grands changements dans sa vie et ses habitudes pour qui a toujours été salarié, aussi est-il nécessaire de mettre toutes les chances de son côté en recueillant un maximum d’informations sur les réseaux se développant en France.
Pour cela, commencez par faire un tour sur internet, sur des sites spécialisés comme l’Observatoire de la Franchise, qui donne non seulement des chiffres précis concernant les conditions d’entrée dans tel ou tel réseau, mais qui permet également d’entrer directement en contact avec les recruteurs des enseignes, par le biais de formulaires personnalisés.
Par la suite, visiter l’incontournable salon Franchise Expo Paris, ou bien son équivalent marseillais Top Franchise Méditerranée. C’est l’occasion de rencontrer physiquement en un même lieu des dizaines de responsables de réseaux… car le contact humain est la base même de la franchise.
 
Evaluer ses ressources

Entre l’investissement, le droit d’entrée et les redevances à verser à la tête de réseau, il est indispensable de ne pas sous-estimer le budget nécessaire pour créer une franchise. Il faut monter un dossier sérieux, en discuter avec un banquier de confiance qui calculera précisément votre capacité d’emprunt… Et si les fonds ne s’avèrent pas suffisants, mieux vaut différer un projet de création que prendre des risques inconsidérés. Sur ces points, les franchiseurs sont également de bon conseil, car ils rencontrent tout au long de l’année des porteurs de projet aux ressources et aux cursus tous différents.

 
Visites sur le terrain
Une fois que son choix est fait, il peut s’avérer utile d’aller à la rencontre de franchisés en activité depuis quelques années. Le franchiseur doit logiquement vous accorder ce « droit de visite », qui sera une preuve de la bonne santé du réseau et qui permettra surtout de se rendre compte de la réalité du métier choisi.
Se rendre dans un point de vente en tant que simple client est une autre option, qui donne l’opportunité de juger de l’extérieur de la qualité de l’offre proposée, du potentiel de succès d’un concept et de savoir s’il correspond réellement à sa personnalité.
 
Savoir-faire et formation
L’un des principaux attraits de la franchise réside dans la transmission du savoir faire de la part du franchiseur, qui permet en théorie au futur franchisé d’être opérationnel dès son premier jour d’activité, et ceci même sur un métier qu’il n’a jamais exercé auparavant.
A cette formation initiale s’ajoutent une immersion dans un point de vente, puis des sessions de remise à niveau tout au long de l’année. Ces modules de formation sont entièrement adaptables, et l’on pourra choisir d’insister sur ses lacunes ou bien d’approfondir des notions essentielles à l’exercice de son futur métier.

Source Rodolphe Hatchadourian - Observatoiredelafranchise.fr

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61