Un salarié en arrêt maladie, peut-il se déclarer en tant qu'auto-entrepreneur ?

L’auto entrepreneur est assimilé à un entrepreneur individuel inscrit au registre national des entreprises (RNE), jouissant de quelques différents traitements simplificatifs. Il a la possibilité d’adhérer au nouveau régime de l’entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL).
C’est un régime admis pour différentes personnes physiques et morales, dont le salarié.

Néanmoins, un salarié en arrêt maladie, peut-il se déclarer auto-entrepreneur ?

La réponse est oui, mais, sous certaines conditions. En effet, être salarié en arrêt maladie et adhérer au régime d’auto-entrepreneur en créant sa société est possible et compatible sans que ça aie des répercutions sur ses obligations envers son employeur, en tant que salarié.

Il continuera à toucher ses indemnités journalières versées par la caisse d’assurance maladie. Il fera face à une close de non concurrence et s’abstiendra de pratiquer une activité concurrente à celle de son employeur ou d'exercer la même activité objet de son arrêt maladie. Le salarié en arrêt maladie est aussi appelé à respecter les horaires de sortie imposées par son arrêt de travail. Il ne doit pas s'absenter de son domicile le matin, entre 9h et 11h, et l'après-midi, entre 14h et 16h, excepté pour les rendez-vous de soins ou d'examens médicaux.

Il est important de souligner la nécessité de vérifier que le contrat de travail ne comporte aucune close interdisant l'exercice d'une activité indépendante et obtenir l'autorisation de l'employeur en cas de création d'une activité identique à celle de l'employeur.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61