Quel avenir pour le e-commerce ?

Le commerce électronique intéresse de plus en plus d’entreprises qui se lancent dans ce nouveau marché, dont l’évolution s’intensifie avec le temps. En effet, les avantages relatifs au e-commerce font que plusieurs entreprises adaptent leur stratégie aux moyens de communication et d’échanges à travers les réseaux électroniques.

Les principaux segments du e-commerce sont le commerce de détail (Business to Consumer ou B2C), le commerce entre entreprises (Business to Business ou B2B) et l’échange entre consommateurs (Consumer to Consumer ou C2C), le B2B étant celui qui représente les volumes d’affaires les plus importants.

Les performances relatives au marché du e-commerce sont tributaires des moyens structurels mis en œuvre et de son organisation qui assurent sa réussite durable. En effet, l’évolution des équipements électroniques (ordinateurs, téléphones portables, etc.) et l’accès à internet, contribuent à fidéliser les clients à l’achat de produits en ligne. Le niveau de confiance des internautes s’est ainsi élevé et le nombre de sites de vente en ligne est de plus en plus important.

Ainsi, les entreprises qui ont adopté une stratégie de e-commerce ont pu améliorer leurs chiffres d’affaires, à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour gérer leurs activités. En effet, ces outils de partage d’informations font partie intégrante de l’organisation interne des entreprises et de la communication externe avec la clientèle et les fournisseurs.

Il faut cependant noter que certaines entreprises ne maîtrisent pas encore les solutions de e-commerce en totalité, et se contentent uniquement de suivre la vente ou l’achat de leurs produits. En effet, certains chefs d’entreprise n’ont pas encore réussi à combiner les mouvements de leurs produits, leur présentation et la gestion de leurs boutiques en ligne. Ils misent, en effet, sur l’intégration de solutions e-commerce plus avancées et plus adaptées afin de faire évoluer leur activité. Ainsi, bien que faisant appel à des agences web pour s’occuper de leurs sites de vente, certains chefs d’entreprises restent tributaires d’une assistance et d’une formation théoriques, ne pouvant pas être directement reliées à leur secteur d’activité.

Face à ces difficultés, le développement des places de marché (plateformes de vente en ligne permettant aux entreprises de mettre directement leurs produits à disposition, dans un environnement rodé) permettent aux stratégies B2C et C2C d’évoluer. En effet, en bénéficiant des audiences internet en croissance continue de ces places de marché, les chefs d’entreprises et les clients peuvent faire évoluer leurs chiffres d’affaire et trouver les produits qui leur sont nécessaires, tout en faisant augmenter la valeur de ce marché. Le développement des places de marchés offre, en effet, de nombreuses opportunités, telles que les gains en termes de pouvoir d’achat, la valorisation des produits de seconde main, la mise en place facilitée de boutiques en ligne pour les petits commerçants, etc.

Les stratégies e-commerce sont ainsi en cours d’évolution et de mise à jour continues, tant au niveau de la qualité des services proposés, qu’au niveau de la couverture des marchés. En effet, l’évolution des techniques de communication en ligne reste confrontée aux problèmes de gestion des délais, des livraisons, de la fidélisation et du suivi de l’activité de l’entreprise. Ces problèmes étant liés aux moyens humains et aux contraintes du terrain, l’évolution des stratégies et des solutions e-commerce, dans le temps, reste dépendante de ces facteurs, et doivent passer par une réorganisation et une adaptation continues de la totalité de la structure de l’entreprise.

À lire également

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61