Définition : le DIF (Droit Individuel à la Formation)

Tous les employés ne le savent pas, pourtant ils ont droit dans le cadre du DIF (Droit Individuel à la Formation) à un certain nombre d'heures de formation. Comment fonctionne le DIF ?


Qu'est-ce que le DIF ?

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) est un dispositif qui permet aux employés d’une entreprise, ayant plus d’un an d’ancienneté, de bénéficier d’une formation professionnelle, contrairement aux apprentis. Moyennant l’accord en aval de l’employeur, le DIF permet de disposer de 20 heures de formation par an, cumulables sur une période de 6 ans, pour un total de 120 heures. Ce nombre d’heures ne fait cependant pas partie des heures de travail.

L’utilisation du DIF n’est pas obligatoire, cependant, l’employé ne peut en aucun cas exiger des compensations financières en cas de non utilisation de ses heures de formation.

 

Utilisation du DIF par l'employé


Prises en charge par l’employeur, les formations ne peuvent être suivies que suite à une requête auprès de ce dernier. Une demande se fait par écrit et doit comporter toutes les informations relatives à la formation en question (nature, durée, etc.). L’employeur dispose alors d’un mois pour donner une réponse, à défaut de laquelle, la requête est considérée comme acceptée. Un refus de la part de l’employeur n’empêche cependant pas le salarié de reformuler sa requête.

Les formations à suivre peuvent être définies selon des accords au sein de l’entreprise, afin de faciliter le choix aux employés. Dans le cas contraire, ces derniers peuvent choisir des formations qui leur permettent de prétendre à une promotion, ou à des acquisitions de nouvelles connaissances.

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61