Nous soutenons les créateurs et patrons de petites boîtes avec :

Les fiches pratiques
+ de 6000 pages en libre accès

Des milliers de fiches conseils, actualités, conseils d’experts disponibles en libre-accès.

Fiches pratiques

Le Répertoire National des Professionnels du Conseil

+ de 2000 conseillers d’entreprise prêts à vous accompagner dans toute la France.

Répertoire du Conseil

SOS Patron®
Prise en charge en 1h

Une demande urgente ? Une solution de proximité existe : nous la trouvons en moins d’1 heure.

SOS Patron®

Question / réponse
Réponse de PRO en 24h

Des experts répondent à vos questions dans un délai de 24h maximum.

Question réponse
Fermer
Le 1er service d'aide aux dirigeants 250 000 demandes depuis 2007 - Gratuit et sans engagement

Quels sont les différents types d'exportation ?

La pénétration des marchés étrangers s’opère de différentes manières. L’entreprise exportatrice est appelée à choisir son propre mode d’acheminement et de distribution des produits et services sur le marché de destination.

Quels sont les différents modes d’exportations ?

Il existe trois modes de pénétration de marchés étrangers, à savoir :


-l’exportation contrôlée : elle consiste à concéder à l’exportateur la maîtrise complète de la commercialisation et à lui faire peser l’intégralité des risques connexes. Cette alternative permet à l’entreprise exportatrice de mieux connaître le marché, de détenir des réseaux de communication à caractère stable et d’exploiter la totalité des bénéfices qui lui reviennent. Toutefois, l’exportation contrôlée génère des placements financiers de départ élevés et exige une expertise notable en matière de processus d’export.

-l’exportation sous-traitée : elle consiste à avoir recours aux intermédiaires (exportateurs, canaux de distribution) habilités à assurer l’introduction indirecte des entreprises exportatrices sur le marché d’export. Cette alternative se caractérise par des risques limités et des investissements réduits. Néanmoins, cette sous-traitance se distingue par une absence de la maîtrise de la politique commerciale et par un manque d’informations, aussi bien quantitatif que qualitatif.


-l’exportation concertée : elle consiste à former des partenariats avec d’autres sociétés de même nationalité ou de nationalités différentes. Elle permet de partager les risques, les charges, les ressources, le savoir-faire, les contacts et les activités. Toutefois, la maîtrise de la politique commerciale demeure partielle et les risques d’entraîner des problèmes de compréhension dus aux différences culturelles et linguistiques sont élevés.

 

Publicité

Soyez le premier à commenter cette article