La gestion du surplus de trésorerie

La gestion du surplus de trésorerie

Quand une entreprise est en bonne santé, elle génère un surplus de trésorerie. Mais gérer la trésorerie d’une entreprise est une tâche délicate et qui nécessite des notions économiques approfondies. Quoi qu'il en soit, pour un gérant de trésorerie, rien de pire ni de plus nocif à l'entreprise, que de laisser le cash dormir ! Voici donc quelques astuces et conseils pour vous faciliter la gestion des surplus de trésorerie de votre entreprise.

Placer un excédent de trésorerie

Une entreprise a la possibilité de placer sa trésorerie dans des banques : en effet, la première option de l'entreprise est de confier son excès de trésorerie à une banque qui pourra proposer deux deux cadres différents, un placement financier ou monétaire.

Avant de faire un placement à taux fixe, il est impératif de peser le pour et le contre. En effet, l’évolution des taux d’intérêts à long terme est responsable d’une fluctuation notable du flux des obligations négociées sur le marché secondaire. Ainsi, si les taux sont revus à la hausse, le porteur d’un droit de créance verra le cours de son obligation diminuer.

Il est très déconseillé de placer sa trésorerie en actions. Compte tenu des variations imprévisibles du marché, investir en bourse présente un risque majeur de dépréciation du capital placé.

Les organismes de placements collectifs en valeur immobilière ;
Il existe des placements en parts d’OPCVM qui sont adaptés à la gestion des surplus de trésorerie d’une entreprise.  Il existe plusieurs types d’OPCVM ;

  • Les OPCVM actions (européennes, françaises, internationales…).
  • Les OPCVM obligations et autres titres de créances.
  • Les OPCVM monétaires (euro ou monnaie internationale).
  • Les OPCVM  à formule, diversifiés ou bien alternatifs.
  • Les OPCVM monétaires euros, obligataires euros et les garantis sont les seuls organismes qui soient adaptés au placement d’un capital excédent de la trésorerie d’une entreprise.

Les entreprises sont en mesure de se fournir des capitaux entre elles. Les billets de trésorerie ont pour but de financer la trésorerie des entreprises. Ces billets représentent un simple prêt d’argent et non pas une véritable créance commerciale. Ces coupures sont souvent accordées par les grandes entreprises. Leur valeur ne doit pas être inférieure à 150.000 euros. Ils ont une échéance fixe entre 1 jour et 1 an. Enfin, le taux d’intérêts est déterminé sans contrainte à l’émission du billet.

Que faire de son surplus de trésorerie ?

Souscription d’un bon de caisse anonyme par une société. Dans ce cas l’anonymat permet clairement de protéger le souscripteur du fisc.  Ainsi un chef d’entreprise peut souscrire un bon de caisse anonyme en s’exposant toutefois à un risque de contrôle fiscal.

Opter pour un compte à terme. Ce compte est une procédure financière qui consiste à bloquer une certaine somme d’argent pendant une durée déterminée contre des frais de prestation de services. C’est la banque qui se charge d’assurer ce service, suite à la demande du déposant. Souscrire à un compte à terme est à la portée des entreprises ainsi que des particuliers, mais ce sont les entreprises qui ont le plus tendance à choisir cette option.
 

Le certificat de dépôt est un titre négociable proposé par les organismes financiers de crédit. Ce certificat atteste des capitaux déposés auprès de ces établissements par les clients, principalement les entreprises. Il revêt la forme juridique d’un billet à ordre représentatif d’un droit de créance. Le montant minimal exigé pour bénéficier d’un certificat de dépôt est de 150.000 euros. Ils sont généralement à terme fixe avec un minimum d'un jour et un maximum d'un an. Cependant, l’émission d’un certificat de dépôt doit être accordée préalablement par la Banque de France.

Il faut savoir que les entreprises ne sont pas autorisées à effectuer un prélèvement libératoire dans le cadre de l’imposition de leurs placements. Il est réservé plutôt aux personnes physiques.

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61