Trésorerie : 3 placements clés à court terme

Trésorerie : 3 placements clés à court terme

La clairvoyance et la prévoyance d’un bon entrepreneur exige de lui, qu’en plus d’optimiser la gestion de sa trésorerie, il pense à mettre de côté et à faire fructifier les excédents de cette dernière. Plusieurs paramètres relatifs au secteur d’activité et aux objectifs de la société vont permettre d’affiner son choix de placement. Pour ceux qui sont dans une optique de placer sur du court terme, voici les 3 placements les plus conseillés.

Les OPCVM (Organisme de Placement collectif en Valeurs Immobilières)

Ces SICAV monétaires peuvent être achetées et vendues à tout moment en fonction notamment de la situation de la trésorerie. Elles assurent une augmentation en évolution de la valeur tout en respectant la constance du capital. Elles sont bien appropriées pour les placements des excédents transitoires de trésorerie ou de capitaux inutilisés. Ce placement à courte durée garantit un faible risque et une possibilité de récupération partielle ou totale de vos fonds placés. Cette opération est similaire à un placement à taux fixe avec un rendement stable et la disponibilité des capitaux en prime. Il existe des OPCMV  classiques (titres n’excédant pas 3 mois en durée de vie) et les OPCMV  dynamiques (produits financiers à durée de vie plus longue et une part de risque accrue).

Les comptes à terme

Ils constituent une épargne sûre et établie à l’avance. Aussi bien la durée de placement que le taux d’intérêt pratiqué sont définis à l’avance. Le risque étant nul, on est en mesure de récupérer sa mise majorée des intérêts à la date prédéterminée. Les contrats incluant parfois une clause de reconduction d’échéance, il est important de le signaler si vous ne souhaitez pas reconduire votre placement. Il existe aussi des formules de comptes à terme avec des périodes de placement plus longues et des taux d’intérêts progressifs. Le taux étant calculé en fonction du montant investi, vous avez tout intérêt à regrouper vos dépôts en un seul compte.

Les certificats de dépôt

Le certificat de dépôt peut être souscrit pour une période de 1 jour minimum à une année maximum. Un montant minimum de placement de 150 000 euros est requis et se prédestine ainsi aux gros investisseurs. Le placement sous cette forme peut dépasser la période d’un an et ce jusqu’à sept an et est alors soumis à la dénomination de bon à moyen terme négociable (BMTN). Ce placement émis en n’importe quelle devise est régi par le taux du marché monétaire diminué de la marge perçue par la banque. Les intérêts ainsi générés sont soumis aux impôts sur les sociétés.

Ainsi, il est important de bien réfléchir à ses placements à court terme pour une optimisation de la gestion de votre trésorerie. Et vous, quelle formule correspondrait le plus à votre situation ?

Publicité

Vous avez soif d'informations ?

En vous inscrivant à notre newsletter, vous serez abreuvés de connaissances tous les vendredis soirs !

Voir un exemple de newsletter »

VALPOLIS SARL - 10 Grand Rue, 68280 LOGELHEIM - info@petite-entreprise.net - 03 68 61 61 61